•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu vert à un important projet de construction dans le quartier nord de Moncton

Schéma du projet illustrant les futurs immeubles le long d'une rue près d'un rond-point.

Le promoteur Cordova veut construire six immeubles d’appartements et des maisons en rangée dans le quartier nord-ouest de Moncton.

Photo : Cordova Realty

Radio-Canada

Le conseil municipal de Moncton a approuvé un grand projet de construction résidentielle dans le nord-ouest de la ville après n’avoir entendu aucun citoyen s’y opposer durant une réunion lundi.

Les conseillers ont voté unanimement pour l’arrêté municipal qui permet au promoteur Cordova Realty de construire 519 unités résidentielles le long de la promenade Twin Oaks.

C’est l’un des secteurs de la ville qui connaît la plus forte croissance, a souligné le directeur du service municipal d’urbanisme, Bill Budd, à cette occasion.

Cordova compte construire six immeubles d’appartements et des maisons en rangée. Deux des immeubles d’appartements, qui sont prévus près de la rue Ryan, comprendront aussi des locaux pour des commerces.

L’entreprise compte lancer les travaux de construction d’un premier immeuble de 100 appartements au printemps 2021, précise en entrevue son président-directeur général, John McManaman.

Schéma d'un immeuble moderne de six étages avec des balcons et de grandes fenêtres.

Les appartements seront plutôt luxueux, explique le PDG de Cordova.

Photo : Cordova Realty

Ce sera un produit plutôt luxueux, dit-il au sujet des appartements. L’entreprise s’attend à une demande croissante pour cela de la part de retraités qui cherchent à déménager dans un logis moins grand et situé dans un édifice offrant plusieurs services.

La mairesse, Dawn Arnold, a qualifié le projet d’énorme dans une publication sur Facebook à la suite de la réunion.

Pas d’opposition dans le voisinage

Les grands projets immobiliers entraînent souvent une opposition chez les citoyens lors de réunions publiques, mais personne n’a dénoncé celui-ci durant la réunion et personne n’a exprimé d'opposition par écrit.

La mairesse a souligné durant la réunion que la faible opposition au projet est plutôt remarquable.

Le conseiller Bryan Butler, qui représente le quartier en question, dit qu’aucun résident ne lui a parlé du projet. Selon lui, Cordova a bien fait les choses.

Les environs comprennent des maisons unifamiliales et des duplex. La propriété se trouve en face de l’École le Sommet et d’un édifice du YMCA en construction. La croissance du quartier est suffisamment forte pour que les autorités provinciales et scolaire envisagent d’y construire une autre école secondaire, estime M. Butler.

Selon John McManaman, l’entreprise a travaillé avec les autorités municipales et un urbaniste pour réduire les conséquences sur les propriétés environnantes. Le projet surpasse les exigences en matière de distance, explique-t-il, et il comprend des zones de retenues d’eau qui serviront de parcs.

L’approbation des autorités municipales est conditionnelle au respect d’une zone tampon de 7 mètres derrière les maisons de la promenade Whisperwood.

La question préoccupait des résidents, mais beaucoup d’entre eux ont été rassurés en apprenant qu’il y aurait cette zone tampon, a expliqué Bill Budd en s’adressant aux conseillers municipaux.

Un rapport préparé par les fonctionnaires municipaux au sujet du changement de zonage et des plans de l’entreprise a été envoyé à 78 foyers dans un rayon de 100 mètres de la propriété. Des affiches ont aussi été installées sur les lieux pour annoncer le changement de zonage.

Plus de circulation à prévoir

Une étude de la circulation conclut que le réseau routier dans le secteur peut accommoder un plus grand nombre d’automobilistes et elle recommande l’établissement d’un passage pour piétons au carrefour des promenades Holland et Twin Oaks.

L’étude ajoute que le rond-point peut atteindre sa capacité d’ici une dizaine d’années et qu’il faudrait alors y ajouter des voies d’évitement de file d’attente dans les directions est et nord.

Photographie aérienne du terrain où les immeubles seront construits.

Cordova veut réaliser son projet en quatre étapes sur 5 à 10 ans à compter du printemps 2021.

Photo : Cordova Realty

En vertu d’un arrêté municipal adopté plus tôt cette année, Cordova devra payer les coûts de la prolongation de la Twin Oaks jusqu’au rond-point, qui sont estimés à des centaines de milliers de dollars.

Basée à Moncton, Cordova a déjà réalisé des projets de construction commerciale dans la ville et elle s’intéresse à de plus grands projets résidentiels à Moncton et à Riverview depuis environ un an.

La COVID-19 n’a pas nui aux plans de l’entreprise, selon John McManaman, même si elle a compliqué l’accès au bois d’oeuvre et entraîné une hausse de son prix.

Il ne peut donner une estimation des coûts du projet avant la conception définitive des immeubles.

Avec les renseignements de Shane Magee, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !