•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Solo ensemble, en mouvement : Canoë volant

Image graphique avec des silhouettes de danseurs et de danseuses.

Solo ensemble, en mouvement : la création d’une troupe de danse virtuelle

Photo : Radio-Canada / Éric Ouimet

Radio-Canada

L'atelier culturel vous propose une deuxième aventure dans le domaine de la danse. Cette fois, cinq danseurs et danseuses ont participé à une création commune, mais virtuelle sur l’air de Canoë volant du violoniste franco-albertain Daniel Gervais.

Tout comme pour notre première création Solo ensemble, en mouvement (Danse ta vie), nous avons créé une troupe de danse virtuelle composée de cinq artistes de l’Ouest et du Nord. Ces artistes ne se sont pas rencontrés pour discuter de leur chorégraphie individuelle.

Comme toujours, Mireille Langlois, l’animatrice de l’émission Culture et confiture sur ICI Première a rencontré les artistes. Voici leurs réactions à la création de Canoë volant.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Solo ensemble, en mouvement - la rencontre des artistes de « Canoë volant »

Les artistes de Canoë volant

  • Eugene Baffoe - Winnipeg, Manitoba

Eugene « GeNie » Baffoe est un danseur, chorégraphe, éducateur et cinéaste originaire de Montréal. Il est le créateur et réalisateur de Our Scene the Movie, un film documentaire sur l'histoire de la communauté de danse hip-hop de Winnipeg. Il est aussi directeur de B.O.S.S. Équipe de danse. GeNie est un artiste dédié à la transmission authentique de la culture à son public et à ses étudiants.

  • Flany Ba - Regina, Saskatchewan

Née au Québec d’un père sénégalais et une mère malienne, Flany Ba a étudié et exploré plusieurs formes de danses africaines comme le coupé décalé et le Ndombolo. Depuis son arrivée à Regina en 2014, elle a ajouté plusieurs danses latines ainsi que le kizomba à son répertoire. Elle est instructrice à l’école de danse latine Salseros et fait partie de la troupe de performance de l'école. Elle a représenté le Canada en salsa et bachata à des compétitions nationales et internationales.

Montage graphique de photos des cinq artistes de la création « Canoë volant ».

Le groupe des cinq artistes de la création « Canoë volant »

Photo : Radio-Canada

  • Ivan Touko - Edmonton, Alberta

Depuis son arrivée à Edmonton il y a huit ans, ce Camerounais d’origine cultive et partage sa passion pour différents styles de danse contemporaine d’Afrique de l’Ouest. Il a d’abord sillonné l’Alberta avec SANGEA, une troupe de danse et de tam-tam, pour ensuite former son propre groupe de danse afrofusion nommé IOLA.  Depuis trois ans, Ivan offre des ateliers et des cours de danse afrofusion.

  • Noam Gagnon - Vancouver, Colombie-Britannique

Codirecteur artistique et chorégraphe de la compagnie The Holy Body Tattoo pendant 16 ans, il assure aujourd’hui la direction artistique de Vision Impure, compagnie qu’il a fondée en 2006. Pour Vision Impure, il a créé plusieurs pièces intégrales, dont Thank You, You’re Not Welcome et The Vision Impure (prix Isadora d’excellence en interprétation). Il dirige aussi la compagnie Noam Gagnon's Wellness Center/Beyond Pilates Inc.

  • Tiffany Ayalik - Yellowknife, T.N.- O et Vancouver, C. -B.

Tiffany est une artiste multidisciplinaire inuk de Yellowknife aux Territoires du Nord-Ouest. C’est en écoutant les histoires racontées par les aînés de sa communauté qu'elle a découvert le pouvoir de la parole et des histoires. À la fois danseuse, auteure-compositrice-interprète, comédienne et animatrice à la télévision, Tiffany vient de s’installer à Vancouver pour poursuivre sa carrière. Lauréate d’un prix Juno, Tiffany Ayalik se produit en spectacle avec sa soeur dans le duo PIQSIQ. Elle est également bien connue comme l’animatrice de la populaire série de télévision Wild Kitchen.

La création : Canoë volant

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Solo ensemble : Canoë volant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !