•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

15 M$ pour la restauration du patrimoine religieux au Québec

Les clochers de l'église de Trois-Pistoles.

Les clochers de l'église de Trois-Pistoles (archives)

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec consacre 15 millions de dollars additionnels à la restauration du patrimoine culturel à caractère religieux.

L’annonce en a été faite lundi à la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Nicolet, dans le Centre-du-Québec.

L’argent servira à la restauration de 62 bâtiments et de trois orgues dans la province.

En conservant ainsi le patrimoine bâti québécois, notre gouvernement concourt du même souffle à la relance économique et fait en sorte que les artisans et ouvriers puissent se remettre au travail à la grandeur du Québec, indique la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, par voie de communiqué.

Les deux personnes attablées dans la cathédrale.

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy et le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, lors de la conférence de presse lundi, dans la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Nicolet.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Roberge

Les 15 millions de dollars qui viennent d’être annoncés seront dépensés en 2020-2021.

Pour entendre une entrevue avec l'historien René Beaudoin sur le sujet à l'émission 360 PM, cliquez ici.

L'an dernier, une somme de 20 millions de dollars avait été investie. Cette enveloppe comprenait 15 millions de dollars pour la restauration du patrimoine religieux et 5 millions de dollars pour la requalification des lieux de culte excédentaires.

Selon le ministère de la Culture et des Communications, la portion de 5 millions de dollars est toujours prévue pour l'année 2020-2021, mais fera l'objet d'une autre annonce.

En vertu de son programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, Québec finance jusqu’à 80 % des projets choisis.

L'église de l'extérieur en été avec son toit qui a visiblement besoin de rénovations.

Le toit de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Nicolet a besoin d'être rénové.

Photo : Radio-Canada

Nombreux projets en Mauricie et au Centre-du-Québec

La région du Centre-du-Québec recevra une partie de l’enveloppe budgétaire annoncée lundi matin.

La toiture de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, à Nicolet, sera restaurée au coût de 797 155 $.

L’évêque de Nicolet, André Gazaille, affirme que la rénovation de la toiture, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur, était devenue essentielle sans quoi, il aurait fallu fermer la cathédrale dans quelques années.

Il se réjouit de l’annonce de 15 millions de dollars pour la restauration du patrimoine religieux au Québec.

Ce n’est pas encore suffisant, mais c’est assez pour permettre de sauver plusieurs belles églises, dit-il.

Le milieu n'est pas capable de financer cela [des rénovations majeures], ajoute l’évêque André Gazaille.

De plus, une expertise des clochers de l’église de Saint-Grégoire-le-Grand, à Bécancour, sera réalisée. Il s'agit d'un projet de 40 000 $.

En Mauricie, près de 150 000 $ vont servir à restaurer la toiture de l'église de Sainte-Ursule.

Dans nos petites municipalités comme Sainte-Ursule, l’église est au cœur du village et représente une grande partie de l’histoire d’une communauté, a déclaré le député caquiste de Maskinongé, Simon Allaire, par voie de communiqué.

L'argent sera remis à la Fabrique de la paroisse Saint-Frère-André.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !