•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les kiosques libre-service forts utiles en temps de pandémie

L'intérieur du kiosque libre-service

Les clients de l’entreprise Miels des 3 Rivières peuvent donc se procureur leur miel directement à la ferme de la rue Louis-de-France, entre 8h et 20h.Les clients de l’entreprise Miels des 3 Rivières peuvent donc se procureur leur miel directement à la ferme de la rue Louis-de-France, entre 8h et 20h. Sur place, il est aussi possible d’acheter sans commis le fromage de la Fromagerie Caron.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des producteurs de la Mauricie se tournent vers les kiosques libre-service pour la vente de leurs produits.

Le service est d'autant plus à propos en ces temps de pandémie, puisqu'il n'y a pas de contact entre le producteur et le consommateur lors des emplettes.

Le principe est simple : le consommateur choisit le produit qu'il souhaite acheter et dépose l'argent dans une petite boîte qui sera ramassée plus tard. Tout est alors une relation de confiance.

« On a confiance en eux; ils ont confiance en nos produits. C’est un échange mutuel de confiance »

— Une citation de  Raphaël Fort, propriétaire de Miels des 3 Rivières.

Les clients de l’entreprise Miels des 3 Rivières peuvent donc se procureur leur miel directement à la ferme de la rue Louis-de-France, entre 8h et 20h. Sur place, il est aussi possible d’acheter sans commis le fromage de la Fromagerie Caron.

Les gens qui mangent des produits comme les nôtres sont respectueux aussi des règles de base, constate Raphaël Fort, alors qu’en faisant son inventaire, il a remarqué qu’aucun produit n’avait été volé par les clients.

L’entreprise Safrana du secteur Sainte-Flore à Shawinigan procède de la même façon. Là aussi, les clients et l’entreprise se font mutuellement confiance.

Avec la pandémie, les producteurs ont vu un engouement pour l'achat local. L'offre de kiosques libre-service leur a donc assuré une certaine rentabilité au moment où les différents points de vente n'étaient pas tous accessibles.

D'après les informations de Jade Brouillette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !