•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Twitter retire une vidéo partagée par Trump après un recours du groupe Linkin Park

Trois hommes posent pour l'appareil photo, celui du milieu tenant un trophée.

De gauche à droite : Brad Delson, Mike Shinoda et Rob Bourdon, de Linkin Park, lors des American Music Awards en 2017, quelques mois après le décès du chanteur principal du groupe, Chester Bennington

Photo : Getty Images / Alberto E. Rodriguez

Agence France-Presse

Twitter a désactivé une vidéo de campagne retweetée par le président américain, Donald Trump, après une mise en demeure du groupe Linkin Park, qui a contesté l'utilisation sans autorisation de sa musique.

La vidéo, dans laquelle figurait une reprise du tube du groupe In the End, avait été publiée par le responsable des réseaux sociaux pour la Maison-Blanche, Dan Scavino, et retweetée samedi par Donald Trump.

À la place de la vidéo, on peut maintenant lire le message suivant : Ce média a été désactivé à la suite d'un signalement du détenteur des droits d'auteur.

Le groupe de rock américain a dit ne pas avoir autorisé M. Trump ou son équipe de campagne à utiliser sa musique.

Linkin Park n'a pas soutenu et ne soutient pas Trump, pas plus qu'il n'autorise son organisation à utiliser notre musique. Une lettre de mise en demeure a été envoyée, a écrit le groupe sur Twitter.

Avant Linkin Park, les Rolling Stones avaient menacé Donald Trump de le poursuivre en justice s'il continuait d'utiliser une de leurs chansons, You Can't Always Get What You Want, lors d'événements de campagne.

Plusieurs autres artistes ont manifesté leur opposition devant l'utilisation de leur musique par Donald Trump. Le groupe de rock Queen s'était ainsi insurgé contre l'utilisation d'une des chansons les plus connues du répertoire rock – We Are the Champions – lors d'une apparition sur scène de M. Trump à la convention républicaine de 2016.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !