•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme dans la vingtaine passe des semaines dans le coma en raison de la COVID-19

L’homme, adepte d’arts martiaux, a pris de nombreuses précautions pour éviter de tomber malade. Ça n’a pas été suffisant.

Vincent Li dans une salle d'entraînement.

Vincent Li

Photo : Fournie par Vincent Li

Radio-Canada

Le 23 mars, Vincent Li s’est rendu aux urgences de l’Hôpital de Burnaby après des jours de fièvre. Quelques heures plus tard, il était placé dans un coma artificiel alors qu’on l’envoyait à l’Hôpital Royal Columbian de New Westminster, l’un des principaux centres de soins de la COVID-19 en Colombie-Britannique.

En plus de sa fièvre, l'oxygène dans son sang était anormalement bas et son niveau de dioxyde de carbone assez élevé parce que ses poumons étaient fortement enflammés.

Les médecins ont affirmé à l’homme de 26 ans que son coma artificiel ne serait que pour quelques jours, mais Vincent Li s’est en fait réveillé des semaines plus tard, ses muscles gravement atrophiés.

Égoportrait de Vincent Li dans son lit d'hôpital avec un masque sur le visage.

Vincent Li affirme avoir écouté les conseils des autorités sanitaires et qu'il ne s'attendait donc pas à être déclaré positif à la COVID-19.

Photo : Fournie par Royal Columbian Hospital Foundation

Vincent Li a reçu un diagnostic de diabète de type 2 il y a une décennie. Grâce à de meilleures habitudes de vie, une alimentation plus saine et de l’exercice, il est parvenu à perdre du poids et se sevrer de l’insuline. Son diabète était donc contrôlé au moment où il a attrapé le coronavirus.

Je ne m’attendais jamais à l’attraper. Je n’ai voyagé nulle part. Je restais seul. J’ai arrêté de travaillé. Je pensais que j’étais en sécurité, dit-l.

Il ne sait toujours pas comment il a contracté le coronavirus. Aucune des personnes qui étaient en contact étroit avec lui dans les jours avant qu’il se rende à l’hôpital n’a montré de symptômes de la COVID-19.

Quand il s’est réveillé de son coma artificiel en avril, il était dans un état de stupeur.

Je me sentais comme si j’étais Rick Grime dans The Walking Dead. Je me réveille et tout le monde est en confinement, le monde est devenu merdique, dit-il en faisant référence au protagoniste de la populaire série américaine qui se réveille d’un coma pour trouver le monde envahi par des zombies.

Vincent Li, qui gagne sa vie comme entraîneur personnel, a quitté l’hôpital une semaine après son réveil, mais il lui a fallu du temps pour retrouver la forme physique qu’il avait avant de tomber malade.

L’homme tenait à partager son histoire pour sensibiliser les gens plus jeunes qui peuvent penser qu’ils ne sont pas concernés par la COVID-19. 

Vous n’avez pas à le faire pour vous-mêmes, mais couvrez-vous [avec un masque] pour le bien des autres, conseille-t-il.

Avec les informations de Ben Mussett

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !