•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les opérations de sciage reprennent à l'usine Arbec de Port-Cartier

L'usine Arbec de Port-Cartier.

L'usine Arbec de Port-Cartier avait maintenu ses activités de séchage et de rabotage (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Près d'une centaine d'employés pourront reprendre du service la semaine prochaine pour assurer les activités de sciage.

Deux factions d'opération reprendront lundi, pour commencer avec des produits dits verts, qui seront ensuite séchés et rabotés sur place.

Le redémarrage complet de l'usine devrait être atteint d'ici deux à trois semaines, selon Éric Bouchard, vice-président exécutif du groupe Remabec.

La papetière de Baie-Comeau, elle, demeure fermée en raison de l'instabilité des marchés.

Cette fermeture constituait l'une des raisons principales de la fermeture de celle de Port-Cartier, expliquaient les responsables en juin dernier.

Les copeaux seront accumulés sur place en attendant que le marché ne redevienne favorable, permettant ainsi de rouvrir la papetière.

Il y a un pari par rapport à l'enjeu de copeaux. Par contre, on est prêt à prendre le pari pour l'instant, compte tenu des autres facteurs qui sont positifs.

Éric Bouchard, Vice-Président exécutif du groupe Remabec

De l'aveu du vice-président, le groupe Remabec a perdu quelques employés de l'usine de Port-Cartier durant la période de mise à pied qui aura duré plus de cinq semaines.

Les activités de sciage ont quant à elles été suspendues en mars dernier. Certains employés ont choisi de se réorienter depuis.

Les administrateurs du groupe Remabec maintiennent leur optimisme contre vents et marées, malgré une dure année pour l'industrie forestière : ils ont toujours dans leur mire la création d'un complexe intégré, qui regrouperait la scierie et une usine de granules.

La réouverture complète des opérations de sciage de l'usine pourra permettre le retour au travail de 150 employés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !