•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’équipe de football d’Edmonton change de nom

Un casque aux couleurs de l'équipe de football d'Edmonton

L'équipe de football d'Edmonton abandonne son nom sous la pression des communautés autochtones pour qui il peut être blessant.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

L’équipe de football professionnelle d’Edmonton annonce qu’elle changera de nom et d'image de marque. La franchise de la Ligue canadienne de football (LCF) a laissé tomber son nom d’équipe, jugé raciste par certains de ses commanditaires et des peuples autochtones.

La décision de l'organisation établie dans la capitale albertaine est survenue deux semaines après qu’elle eut écrit sur Twitter qu’elle voulait accélérer le processus d’examen de son nom.

La formation de l'Alberta a fait face à beaucoup de pression ces dernières années pour changer de nom, de plus en plus de voix réclamant l'élimination des noms autochtones à connotation raciste ou dépassés utilisés par les équipes sportives.

« Depuis l'adoption de ce nom, il y a plus de 100 ans, notre club et ses prédécesseurs ont célébré la résistance et l'esprit de ceux qui vivent dans le Nord », écrit la direction de l’équipe dans un communiqué de presse publié sur son site Internet. Les valeurs de communauté, d'intégrité, de respect et d'inclusion de l'équipe ne changeront pas avec cette décision.

Selon Janice Agrios, présidente du conseil d'administration, il est important de faire ce changement après les récentes recherches et les gestes de l’équipe. 

De nombreux fans sont profondément décidés à garder le nom, d'autres sont mal à l'aise.

Extrait du communiqué de presse de l’équipe

À l'avenir, nous voulons que l'accent soit mis sur le travail que nous accomplissons dans la communauté et l'excellence de notre équipe sur le terrain, nous qui sommes la franchise la plus prospère de la LCF, dit-elle.

Len Rhodes, ancien président de l'équipe, s’est également exprimé dans une déclaration écrite.

« Je suis fier du travail que j'ai entrepris avec les Inuit et en voyageant dans le Nord. Les Inuit sont des gens très respectueux. Mon point de vue personnel s'est transformé au fil du voyage. Je vois le processus de consultation comme une étape très positive pour comprendre comment certaines personnes ont vécu des situations et ont des points de vue très différents au sujet du nom », a-t-il écrit.

Len Rhodes parle à la presse devant un micro.

Len Rhodes

Photo : Radio-Canada

Je pense que l'organisation a pris la bonne décision.

Len Rhodes, ancien président de l'équipe

Processus de recherche de nom

Le nom d'Eskimos, jugé offensant par les peuples autochtones, sera remplacé par un nouveau nom. En attendant, le club utilisera les noms d'EE Football Team et d'Edmonton Football Team .

Le président et chef de la direction de l'équipe, Chris Presson, a qualifié le changement de nom de moment historique pour l'équipe. Il pense que les partisans continueront de soutenir le club, quel que soit son nom.

Chris Presson répond aux questions des journalistes d'Edmonton.

Chris Presson

Photo : Radio-Canada / Patrick Henri

Notre jeu est conçu pour rassembler les gens pendant une demi-journée afin qu'ils puissent laisser leurs soucis et leurs luttes derrière eux, a-t-il dit.

Nous avons besoin d'unité, pas de divisions.

Chris Presson, président et chef de la direction de l'équipe

Le choix du nouveau nom tiendra compte de l’avis des détenteurs de sièges saisonniers, des acheteurs de billets occasionnels et des partenaires, selon la direction.

Je ne peux pas vous donner un calendrier ou un processus spécifique.

Chris Presson, président et chef de la direction de l'équipe

Selon la direction, les couleurs de l'équipe et le logo EE feront également partie des discussions.

L’équipe d’Edmonton n’est pas la seule à avoir subi des pressions pour abandonner un nom controversé. En changeant de nom, elle emboîte le pas à l’équipe de football de Washington, de la Ligue nationale de football (NFL), qui, le 13 juillet, a elle aussi annoncé qu’elle abandonnait son nom et son logo.

En avril 2019, l'Université McGill a quant à elle abandonné le nom de Redmen pour ses équipes sportives après une campagne de ses étudiants autochtones.

Radio-Canada est sensible au choix des mots dans ses articles. À plus forte raison lorsqu’il est question d’utiliser des mots considérés comme des insultes. Il y a longtemps que nous, à Radio-Canada, n'utilisons plus le mot « eskimo » ou « esquimau » pour désigner des personnes du peuple inuit.

Cependant, par souci de clarté, et dans le respect de nos Normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre), nous allons continuer d’utiliser le mot lorsque nous parlons de l’équipe de football des Eskimos d’Edmonton. L’utilisation du mot est encore pertinente pour expliquer, d’ailleurs, la controverse et l'actualité qui l’entourent.

Nous sommes conscients que l'utilisation du nom de l'équipe d'Edmonton est critiquée, car il est considéré par plusieurs comme étant une insulte raciste. Par respect pour eux, nous privilégierons, dans la mesure du possible, des synonymes pour nous référer à l’équipe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports