•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Imagine Van Gogh : s’envelopper de l’oeuvre d’un grand maître

Exposition Imagine Van Gogh

L'exposition Imagine Van Gogh au Centre des congrès de Québec

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Les dimensions des tableaux des grands peintres ne permettent pas toujours d’en prendre la réelle mesure. Imagine Van Gogh, qui ouvre samedi au Centre des congrès, est une véritable immersion dans l’oeuvre du maître, présentée en version surdimensionnée, à laquelle le visiteur est convié.

L'intérieur de l'exposition Imagine Van Gogh

L'exposition se poursuit jusqu'au 13 septembre à Québec.

Photo : Radio-Canada / Claudia Genel

Avec ses projections sur écrans de huit mètres de haut, Imagine Van Gogh promet d’en mettre plein la vue aux amateurs d’art comme aux néophytes.

L’exposition regroupe 200 oeuvres de l’artiste néerlandais, couvrant les deux dernières années de sa vie, passées à Arles, Saint-Rémy et Auvers-sur-Oise, en France, avant son décès, en 1890.

On s’est concentré sur ces deux années-là, parce qu’après son passage à Paris, sous l'influence d’autres peintres de l’époque, et surtout de sa découverte d'autres oeuvres japonaises, sa peinture s’est transformée.

Julien Baron, coréalisateur de l’exposition Imagine Van Gogh

La lumière et la joie transcendent ces dernières oeuvres peintes en Provence.

Même si Van Gogh a eu un parcours très tumultueux mentalement et qu’il souffrait beaucoup, c'était la peinture qui lui servait énormément à le sortir de sa condition et de ses problèmes de santé, poursuit le coréalisateur de l’exposition, Julien Baron.

Un tableau du peintre présenté lors de l'exposition à Québec.

Un tableau du peintre présenté lors de l'exposition à Québec.

Photo : Radio-Canada / Claudia Genel

Dans l'espace consacré à Imagine Van Gogh, le visiteur traverse coup sur coup une zone pédagogique, une section sur la vie de l’artiste et une autre portant sur ses tableaux, sur fond de musique classique. Une proposition qui permet de s’envelopper littéralement dans l’oeuvre du maître, d’autant plus qu’avec les normes sanitaires en vigueur, seulement 100 personnes parcourent l’exposition à la fois.

Une des salles de l'exposition.

Une des salles de l'exposition.

Photo : Radio-Canada / Claudia Genel

Un coup de coeur

Ce genre d’exposition immersive existe depuis le début des années 2000 en Europe. Imagine Van Gogh a été créée en 2008.

Ils ont un petit peu d’avance sur nous. Quand j’ai découvert que ça se passait comme ça, et parce que je suis toujours à l'affût de nouvelles tendances, j’ai vraiment eu un coup de coeur. On a fait nos recherches, on a parlé aux gens et on s’est dit que les Québécois allaient aimer ça. On ne s’est pas trompé, raconte le producteur exécutif Guy Laforce.

Les visiteurs peuvent profiter d'un grand espace pour parcourir l'exposition.

Les visiteurs peuvent profiter d'un grand espace pour parcourir l'exposition.

Photo : Radio-Canada / Claudia Genel

Il n’est pas le seul à avoir craqué. Le producteur Paul Dupont-Hébert est lui aussi tombé sous le charme de l’exposition, qui a été vue par près de 190 000 personnes à Montréal, son précédent arrêt.

La qualité des projections, la beauté des projections, le choix des images, le choix de la musique, l’émerveillement, le romantisme. C’est très touchant. Ça nous marque. C’est un beau moment dans notre été, dans notre vie, cette demi-heure, qu’on passe complètement envahis par Van Gogh, estime-t-il.

L'exposition a été bien populaire à Montréal.

L'exposition a été bien populaire à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Claudia Genel

Présenté sous cette forme, l’art devient soudainement amplifié et accessible aux petits comme aux grands, ce qui a également séduit le producteur.

Ça démocratise. Je ne peux pas dire que ça en fait un spectacle, mais ça en fait une expérience fantastique. De par la dimension, il y a un émerveillement, qui se partage. Souvent, les tableaux sont beaucoup plus petits que ça. On les voit grandeur géante. Ça nous fait rêver. On est dans les tableaux. C’est ça, l’expérience immersive.

Tous les aspects de la salle sont utilisés.

Tous les aspects de la salle sont utilisés.

Photo : Radio-Canada / Claudia Genel

Après avoir connu un grand succès populaire à Montréal, Imagine Van Gogh est en voie de connaître le même genre de succès à Québec, où la prévente allait bon train, cette semaine.

La réception est très bonne. Le nombre de billets vendus nous réjouit. Parce que lorsqu'on fait quelque chose d'aussi grandiose, on aime ça le partager. C'est une expérience qui ne coûte pas très cher, qui est émouvante, qui est familiale.

Paul Dupont-Hébert, producteur de l’exposition Imagine Van Gogh

Je suis sûre qu’à l'heure où on se parle on a dépassé les 12 000 réservations concrétisées. Les gens ont le goût se sortir et de venir voir quelque chose comme ça. [...] C’est quelque chose qui va vous marquer, promet le producteur Paul Dupont-Hébert.

Avec les informations de Claudia Genel

Imagine Van Gogh, au Centre des congrès de Québec, du 18 juillet au 13 septembre 2020.

Imagine Van Gogh, au Centre des congrès de Québec, est présentée du 18 juillet au 13 septembre 2020.

Photo : Radio-Canada / Claudia Genel


Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !