•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, Hydro-Québec n’offre pas un remboursement lié à la COVID-19

Un courriel avec un message promettant un remboursement

Un lien envoyé à des clients d'Hydro-Québec mène vers une page ressemblant en tous points au véritable site de l'entreprise gouvernementale.

Photo : Capture d’écran

Une nouvelle vague d’arnaques visant des clients d'Hydro-Québec a été lancée. Dans un courriel envoyé à des particuliers, il est mentionné qu’un document a été déposé dans l’espace client.

Tout semble ressembler à un véritable message de l'entreprise gouvernementale. Le logo apparaît et la typographie semble identique. Coïncidence ou non, ce courriel a été envoyé peu de temps après l’envoi d’une réelle communication de l’entreprise.

Détail important : l’adresse courriel utilisée ne se termine néanmoins pas par hydro.qc.ca.

Un courriel avec le logo d'Hydro-Québec

Une tentative d'arnaque a été envoyée à des clients d'Hydro-Québec.

Photo : Capture d’écran

Par la suite, en cliquant sur le lien proposé, on tombe sur une page là encore quasi similaire au site original d’Hydro-Québec. On y est invité à mentionner son adresse courriel et son mot de passe, avant d’indiquer son numéro de carte de crédit, pour bénéficier d’un remboursement de 750 $ à cause de [sic] Coronavirus (COVID-19).

Il s’agit d’une tentative d'hameçonnage. Je dois avouer que c’est très bien fait. C’est vraiment une copie en tous points de notre site, reconnaît Jonathan Côté, porte-parole d’Hydro-Québec, qui invite les victimes potentielles à transmettre ces renseignements au Centre antifraude du Canada.

Des messages similaires ont déjà été envoyés en début d’année, signale-t-il. Ça se fait par vagues, trois ou quatre fois dans l’année, dit-il.

Jamais, reprend Jonathan Côté, Hydro-Québec ne va demander un numéro de carte de crédit. On ne fait aucun remboursement avec une carte. S’il y a cette demande, c’est un drapeau rouge. On ne communique pas non plus par texto. Si on a un doute, il vaut mieux ne pas cliquer sur le lien et aller directement sur votre espace client.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !