•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Séisme de magnitude 6,9 en Papouasie-Nouvelle-Guinée

En février 2018, un séisme de magnitude 7,5 avait fait au moins 125 morts.

Un sismographe s'active pendant un tremblement de terre.

Un sismographe s'active pendant un tremblement de terre.

Photo : iStock

Agence France-Presse

Une puissante secousse sismique d'une magnitude de 6,9 a été enregistrée vendredi dans l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, entraînant l'émission par les autorités locales d'un avis d'alerte au risque de tsunami.

L'observatoire américain USGS a précisé que le séisme s'était produit à 12 h 50 (2 h 50 UTC) à une profondeur de 85 km, à plusieurs centaines de kilomètres au nord-est de la capitale Port Moresby.

Le centre d'alerte au tsunami du Pacifique avait annoncé un avertissement avant de le lever une heure après, puisque le danger était écarté.

L'AFP rapporte que certains employés se sont précipités dans les rues de la capitale en ressentant la secousse. Des médias ont indiqué que le séisme avait été ressenti sur une partie importante du territoire, et jusque l'île Bougainville, à 900 km.

En raison de la précarité des moyens de communication en Papouasie-Nouvelle-Guinée, de la difficulté du terrain et du manque de routes, il faut parfois des jours pour prendre conscience de l'étendue de l'impact des catastrophes naturelles dans l'archipel.

La Papouasie se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, théâtre d'une intense activité volcanique et sismique.

En février 2018, un séisme de magnitude 7,5 dans le centre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée avait fait au moins 125 morts et détruit des centaines de bâtiments.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Incidents et catastrophes naturelles

International