•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les verts inquiets de la hausse des droits de scolarité au Nouveau-Brunswick

David Coon devant l'assemblée législative.

David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick

Photo : Radio-Canada / Catherine Allard

La Presse canadienne

Le Parti vert du Nouveau-Brunswick demande au gouvernement de la province de fournir un meilleur soutien aux étudiants, après l'annonce de l'augmentation des droits de scolarité dans quatre universités publiques pour la prochaine année scolaire.

Le chef David Coon souligne que de nombreux étudiants n'ont pas d'emploi d'été et ne savent pas encore comment ils paieront leurs études. Certains sont contraints de rester dans l'appartement qu'ils ont loué près de leur université même s'ils n'en ont plus besoin, puisque les cours seront offerts en ligne en raison de la pandémie de COVID-19.

La hausse des droits de scolarité annoncée varie de 2 % à 7,5 %.

Les verts demandent au gouvernement progressiste-conservateur de prendre des mesures pour compenser ces augmentations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Éducation