•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

France : masque obligatoire dans les lieux publics clos dès « la semaine prochaine »

Des députés portent des masques de protection à l'Assemblée nationale à Paris.

Des députés portant des masques de protection écoutent le premier ministre français Jean Castex à l'Assemblée nationale, à Paris.

Photo : Reuters / france-masques-protection

Agence France-Presse

La France va rendre obligatoire « dès la semaine prochaine » le port du masque dans tous les établissements clos recevant du public, « en particulier les commerces », a annoncé le premier ministre Jean Castex jeudi au Sénat.

Nous envisagions une entrée en vigueur de ces dispositions le 1er août, a rappelé le premier ministre. J'ai compris que cette échéance apparaissait tardive [...] le décret entrera donc en vigueur la semaine prochaine, a-t-il indiqué lors de sa déclaration de politique générale devant les sénateurs.

Le port du masque constitue avec le respect des gestes barrière une mesure de prévention et de protection efficace, a-t-il souligné.

L'annonce le 14 juillet par Emmanuel Macron de l'obligation de porter un masque dans les lieux publics clos à partir du 1er août avait réjoui ceux qui plaidaient pour cette mesure, mais ils réclamaient son application sans délai, y compris sur les lieux de travail.

M. Castex a précisé que dans les locaux dits professionnels, cela suppose une évolution des protocoles sanitaires régissant les activités concernées.

Dans le département de la Mayenne, le port du masque a été rendu obligatoire dans les lieux publics clos de six communes, dont la principale ville Laval, avec effet immédiat.

La Mayenne compte plusieurs foyers de COVID-19 et a légèrement dépassé le seuil d'alerte avec 50,1 nouveaux cas pour 100 000 habitants détectés en sept jours, selon les autorités sanitaires françaises.

En région parisienne, le ministre de la Santé Olivier Véran a averti que des signaux faibles de reprise de l'épidémie étaient signalés, appelant à la vigilance des Français.

La France a payé un lourd tribut à l'épidémie de coronavirus avec plus de 30 000 morts et un confinement de presque deux mois de toute la population de mi-mars à mi-mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

International