•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alerte de surdoses à Victoria, Nanaimo et la vallée de Cowichan

Deux mains qui tiennent une seringue.

La crise d'opioïdes qui frappe le Canada, en particulier la Colombie-Britannique et l'Alberta, serait responsable de la stagnation de l'espérance de vie au pays entre 2016 et 2017.

Photo : Getty Images / Spencer Platt

Radio-Canada

La régie Island Health met en garde les populations de Victoria, Nanaimo et la vallée de Cowichan d’une augmentation soudaine de surdoses. Elle recommande aux toxicomanes de consommer leurs produits en étant toujours accompagnés.

Une liste de mesure préventive est par ailleurs mise de l’avant par la régie de santé de l’île de Vancouver. Dans un communiqué, Island Health exhorte les personnes sous l'effet de la drogue à faire vérifier leurs substances auprès d’un centre local de prévention.

Elle recommande également de tester la substance avec une petite quantité au préalable avant d’en consommer la dose habituelle, puis d’intercaler les consommations avec une autre personne. Ainsi, quelqu’un est toujours en mesure de réagir si l’un des deux ne se sent pas bien.

Une trousse à base de naloxone en cas de surdose au fentanyl.

Des trousse à base de naloxone en cas de surdose au fentanyl sont gratuites Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Avoir sur soi de la naloxone, un antidote qui neutralise les effets des opiacés, peut s’avérer vital en cas de surdose. En Colombie-Britannique, il est possible d’avoir gratuitement accès à une trousse contenant de la naloxone ainsi qu’à une formation sur son utilisation si une personne consomme ou a déjà consommé de la drogue ou si elle est susceptible de devoir intervenir lors d’une surdose.

Les autorités de la santé des Premières Nations couvrent également les coûts reliés à une trousse de naloxone pour tous les autochtones vivant dans la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Drogues et stupéfiants