•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un agent de la GRC condamné à 15 mois de probation pour voies de fait graves

Un officier de la GRC.

L'officier de la GRC Licio Soares a été condamné à 15 mois de probation pour voies de fait grave lors d'une mise en détention.

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Radio-Canada

L’agent Licio Soares, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), a été condamné à 15 mois de probation pour voies de fait graves à l’encontre d’un Autochtone lors d’une mise en détention musclée à Slave Lake en Alberta, en 2017.

Le crime a été comnis lorsque le policier a arrêté la victime pour méfait alors qu'elle était fortement sous l'effet de la drogue.

Le policier a été filmé en train de plaquer l’homme au sol et de lui asséner plusieurs coups de poing à la tête, après que celui-ci lui ait lancé son chandail.

J’ai parlé à mon client avant la détermination de la peine. Il ne souhaite pas de mal à l’officier Soares, mais croit qu’une peine de prison aurait été appropriée et que M. Soares ne devrait plus pouvoir exercer ses fonctions d’officier de la GRC, affirme Me Rory Ziv, l’avocat du plaignant.

L’officier Soares devra également effectuer 150 heures de service communautaire dans l’intérêt des communautés autochtones de la province et suivre une formation de dix heures concernant le mauvais traitement des autochtones par la GRC au cours de l’histoire.

Avec les informations de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.