•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Ça regarde mieux que ça regardait pour l’éolien », affirme François Legault

Éoliennes dans le parc du Lac Alfred

Le premier ministre François Legault s'est montré plus ouvert au développement de projets éoliens dans la province.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre François Legault se dit maintenant « confiant et optimiste » par rapport au développement de projets éoliens dans la province.

François Legault était questionné lors de son passage à Rivière-du-Loup quant aux projets soumis par les élus de la région dans le cadre de consultations sur la relance économique.

Un projet de parcs éoliens de 1200 mégawatts est envisagé dans le Bas-Saint-Laurent.

Or, dans le passé, François Legault s’était montré très critique de projets éoliens, notamment celui d’Apuiat, piloté par les Innus de la Côte-Nord.

Mercredi, en tournée dans l'Est-du-Québec, le premier ministre a plutôt dit avoir observé un changement du côté d’Hydro-Québec après avoir rencontré sa nouvelle présidente-directrice générale, Sophie Brochu.

François Legault lors d'une conférence de presse avec Denis Tardif debout en retrait.

Le premier ministre François Legault était accompagné du député caquiste de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif.

Photo : Radio-Canada

On reconnaît que le coût de l’éolien […] est très intéressant, a indiqué M. Legault en conférence de presse. Ce serait peut-être même l’énergie la plus intéressante quand on regarde le coût actuellement.

Ces coûts s’établiraient à six cents le kilowattheure.

Ça voudrait dire que les prochains projets [d'Hydro-Québec] devraient être de l’éolien.

François Legault, premier ministre du Québec

Vendre les surplus, une priorité

La question des surplus d’Hydro-Québec demeure au cœur du problème puisque la société d’État doit écouler ceux-ci pendant encore six à sept ans, estime le premier ministre.

J’ai confiance et je suis optimiste qu’on pourra renouveler les projets [éoliens] et même en faire plus, mais il faut avoir le feu vert d’Hydro-Québec qu’on a écoulé les surplus.

Pour y arriver, M. Legault dit miser sur les projets d’exportation vers les États-Unis, mais également sur des projets locaux avec des entreprises agroalimentaires, notamment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Politique provinciale