•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six projets pour relancer l’économie de la Côte-Nord après la pandémie

Un poids lourd circule sur les terrains d'Arbec à Port-Cartier.

La création d'un complexe forestier intégré à Port-Cartier fait partie des projets présentés au gouvernement.

Photo : Radio-Canada

À l’invitation du ministère de l'Économie et de l'Innovation, l’Assemblée des municipalités régionales de comtés (MRC) de la Côte-Nord a présenté ses priorités pour relancer l’économie de la région qui a été malmenée par la pandémie de COVID-19.

Québec a invité chacune des 17 régions de la province à déterminer trois projets mobilisateurs pour leur territoire. Le gouvernement, qui a salué la participation des comités régionaux dans ce processus, doit maintenant se pencher sur ces propositions.

Les élus de la Côte-Nord n’ont toutefois pas pu se limiter à trois projets en raison des importantes différences entre les réalités qui existent d’un bout à l’autre de la Côte-Nord. Chacune des six MRC a donc proposé sa propre priorité pour relancer son économie, affirme le président de l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord, Randy Jones.

Compte tenu de l’étendue de notre territoire, la priorité de chaque MRC était différente et la COVID a frappé tout le monde.

Randy Jones, président de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord
Randy Jones devant une usine à Gros-Mécatina.

Randy Jones, président de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord

Photo : Radio-Canada

Les priorités

La MRC de Sept-Rivières veut mettre sur pied un complexe forestier intégré qui comprendrait autant des activités de transformation du bois que le chauffage et l’exploitation d'une serre avec la biomasse issue de ce même bois. Ce projet d’économie circulaire, qui serait basé à Port-Cartier, pourrait notamment permettre de créer 240 emplois, selon le maire de la municipalité et préfet de la MRC de Sept-Rivières, Alain Thibault.

On vise l’autosuffisance alimentaire dans la région, dit-il. C’est un projet qui est très structurant et qui cadre très bien dans la nouvelle stratégie environnementale. C’est créateur d’emplois et c’est innovant.

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

De son côté, la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent réclame de l’aide pour plus de 250 de ses travailleurs qui ont perdu leur emploi en raison de la pandémie.

La plupart des gens qui [ont un travail] saisonnier n’ont pas d’emploi. Ces gens-là sont laissés à eux-mêmes.

Randy Jones, président de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord

La MRC de Manicouagan veut créer un Centre intégré d’accélération du savoir et de l’innovation piloté par le Centre d'expérimentation et de développement en forêt boréale (CEDFOB), l’Université du Québec à Rimouski et la Réserve mondiale de biosphère Manicouagan-Uapishka.

Pour relancer l’économie dans sa région, la MRC de Caniapiscau veut miser sur l’hébergement des aînés et la MRC de la Haute-Côte-Nord a présenté un projet de route hivernale. Pour sa part, la Minganie a identifié la traverse vers l'île d'Anticosti comme priorité.

Une affiche souhaite la bienvenue dans la Municipalité de L'Île-d'Anticosti.

Municipalité de L'Île-d'Anticosti

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Des projets nombreux, mais tous importants

Les élus de la Côte-Nord ont travaillé de concert pour convaincre Québec de l’importance de l'ensemble des priorités même si elles étaient plus nombreuses que les trois demandées par le ministère de l'Économie et de l'Innovation. Selon Randy Jones, Québec a malgré tout été attentif à l’ensemble des demandes de l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord.

Je n’ai jamais été si fier de voir nos gens travailler ensemble et de dire au ministre exactement le même message.

Il y a une très bonne écoute du ministre, ajoute Alain Thibault. Il y a des projets qui sont réalisables dans un court laps de temps, il y en a d’autres qui sont plus à moyen terme et d’autres à long terme. Le gouvernement aura à analyser ces projets-là et nous on aura à les pousser pour les réaliser le plus rapidement possible dans nos MRC respectives.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Développement économique