•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les terrasses du marché By devront fermer à 1 h

Des terrasses sur la rue Clarence

Une portion de la rue Clarence est fermée cet été pour permettre aux restaurateurs d'avoir une plus grande terrasse.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le conseil municipal d'Ottawa a décidé que les terrasses du marché By devront fermer à 1 h, une initiative qui permettra à certains établissements de rester ouverts plus longtemps, mais qui ampute aussi les activités d'autres entreprises.

Les élus sont parvenus à ce consensus après de longs échanges. Le conseiller Mathieu Fleury a d'abord présenté une motion pour imposer la fermeture des terrasses à minuit. Il a notamment indiqué qu'il y avait eu plusieurs plaintes liées au bruit, mais il a également noté que 36 des 56 terrasses du marché peuvent fermer à 2 h.

La vingtaine d'établissements restants doivent fermer boutique à 23 h. Des collègues de M. Fleury ont toutefois fait remarquer qu'il y avait à un enjeu d'uniformité, voir d'iniquité, entre les différents bars.

Tim Tierney pensif lors d'une réunion du conseil municipal d'Ottawa.

Le conseiller du quartier Beacon Hill-Cyrville, Tim Tierney (archives).

Photo : Radio-Canada / Laura Osman

Le conseiller du quartier Beacon Hill-Cyrville, Tim Tierney, a comparé la situation à « un jeu de Tetris », où des commerces voisins ferment à des heures complètement différentes. M. Tierney a donc repris la motion de Mathieu Fleury, mais en stipulant que toutes les terrasses situées sur la voie publique peuvent rester ouvertes jusqu'à 1 h.

La présidente-directrice générale du pub Heart & CrownShauna Bradley, n'est pas emballée par la motion adoptée par le conseil mercredi.

Ce qui me dérange, c'est qu'on peut toujours servir nos clients à l'intérieur jusqu'à deux heures du matin, a-t-elle expliqué. Je préférerais qu'ils demeurent sur la terrasse plutôt qu'ils soient forcés de s'entasser à l'intérieur à la fin de la soirée.

Une solution imparfaite

La motion a reçu l'appui de 15 des 21 élus présents mercredi. Six conseillers, dont Mathieu Fleury, s'y sont opposés.

C'était nécessaire d'avoir un semblant de consigne uniforme pour nos agents des services municipaux pour qu'ils fassent respecter les règles, mais pour aussi pour les propriétaires pour qu'ils comprennent bien les règles, a noté le maire Jim Watson, qui a appuyé l'idée de M. Tierney.

M. Watson, tout comme bon nombre de ses collègues, a cependant reconnu que cette approche était loin d'être idéale, mais qu'il fallait clarifier la situation. Le conseil espère pouvoir consulter les tenanciers de bars au retour des vacances estivales pour trouver d'autres avenues pour encadrer les terrasses.

Les établissements qui vont contrevenir aux règlements pourraient toutefois perdre leur permis de terrasse, a prévenu le directeur général des services d'urgence et de protection à la Ville d'Ottawa, Anthony Di Monte.

Ce que le conseil nous a donné, surtout pour la période estivale où le conseil n’est pas là, c'est les pouvoirs nécessaires — si la Dre [Vera] Etches [la médecin-chef de Santé publique Ottawa] au niveau santé publique identifie une problématique, si moi au niveau sécurité publique je vois une problématique — [...] de retirer un permis d’une terrasse, a-t-il expliqué, en mêlée de presse virtuelle.

La mesure sera en vigueur du 17 juillet au 31 octobre, soit la fin de la saison des terrasses.

Avec les informations d'Hillary Johnstone de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Restaurants