•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba offre 50 000 $ aux entreprises pour l’embauche de 10 travailleurs

Brian Pallister en train de parler à un micro en faisant un geste de la main.

Le premier ministre du Manitoba souhaite que la population arrête de percevoir la PCU du gouvernement fédéral et retrouve un emploi.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Un programme de subvention de salaires du gouvernement du Manitoba lancé en avril prend de l’ampleur pour une deuxième fois. La province double le nombre de travailleurs qui peuvent être embauchés dans le cadre de ce programme.

En juin, le programme avait été élargi une première fois pour offrir une subvention pouvant atteindre 5000 $ par personne pour un maximum de cinq nouveaux employés par entreprise, peu importe leur âge. Avant, seuls les employés de 29 ans et moins étaient admissibles.

Le programme offre maintenant jusqu'à 5000 $ pour le salaire de 10 travailleurs supplémentaires par entreprise ou organisme à but non lucratif.

Les entreprises qui ont déjà eu droit à des subventions salariales de la province peuvent embaucher 10 employés supplémentaires, a dit le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, lors d’une conférence de presse mercredi.

Les entreprises pourront faire leur demande à partir du 16 juillet à midi et auront jusqu'au 31 octobre. Elles auront ensuite jusqu'au 4 janvier 2021 pour soumettre une preuve de paiement des salaires.

Les employeurs qui ont reçu un soutien financier d'autres programmes provinciaux ou fédéraux sont admissibles au programme élargi, selon Brian Pallister.

Favoriser la création d'emplois

La prolongation de cet incitatif à la création d'emplois jouera un rôle essentiel pour aider de nombreux propriétaires d'entreprise à réduire le risque d'augmenter leur main-d'œuvre, en prévision de la croissance de l'entreprise, indique John Graham, le directeur des Relations gouvernementales du Conseil canadien du commerce de détail.

De nombreux détaillants commencent à peine à reconstituer leur personnel à leur niveau [d’avant la pandémie], dit-il.

Depuis le premier élargissement du programme, plus de 300 entreprises manitobaines ont demandé environ 5 millions de dollars pour soutenir 1000 emplois, affirme Brian Pallister.

Depuis le début de cette pandémie, nous savons que nous devons créer des occasions pour les jeunes, et nous les avons créées, poursuit-il.

Le premier ministre du Manitoba soutient que la Prestation canadienne d'urgence (PCU) décourage le retour à l’emploi des travailleurs puisque, grâce à cette prestation, ils touchent plus d’argent que s’ils travaillaient.

Ainsi, il a créé un programme qui verse jusqu'à 2000 $ aux personnes qui arrêtent de percevoir l’aide fédérale et qui reprennent un emploi.

Plus de 2500 personnes ont déjà présenté une demande dans le cadre de ce programme. La date limite d'inscription est le 31 juillet.

Le Manitoba a affiché le deuxième des meilleurs taux de reprise de l’emploi au pays le mois dernier, mais il y a encore plus de 69 000 personnes qui cherchent du travail, fait valoir Brian Pallister.

Par ailleurs, la province prolonge la date limite des demandes pour un autre programme d’aide aux entreprises jusqu'au 31 août.

Les entreprises qui ne sont pas admissibles à des aides fédérales peuvent demander un financement immédiat de 6000 $ dans le cadre de ce programme, qui a déjà fourni plus de 45 000 000 $ en aide à plus de 7600 entreprises, selon Brian Pallister.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !