•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le wagon Lynnewood quittera finalement Amqui cette semaine

Un wagon de train est soulevé par une grue pour être installé sur un camion.

Le wagon Lynnewood a été installé mercredi sur un camion, mais ne prendra la route que vers la fin de la semaine.

Photo : Radio-Canada / Shanelle Guérin

Le wagon Lynnewood, actuellement aménagé dans le stationnement de la gare à Amqui depuis le début des années 2000, a été installé aujourd’hui sur un camion pour prendre la direction de la ville de Boyertown dans l’état de la Pennsylvanie aux États-Unis. Un parcours de près de 1400 km qui met fin à des années de travail pour sauver le wagon.

Le départ du wagon pourrait avoir lieu jeudi, confirme le maire d’Amqui, Pierre D’Amours, alors que la Ville finalisait mercredi l’embarquement du wagon sur le camion qui le conduira vers son lieu d’origine en Pennsylvanie.

Le Lynnewood y a été construit il y a plus de 100 ans. On boucle la boucle !, s’exclame Pierre D’Amours.

Un wagon de train se fait soulever par une grue pour être déposé sur un rail de camion.

Le Lynnewood a été construit il y a plus de 100 ans en Pennsylvanie.

Photo : Radio-Canada / Shanelle Guérin

Il sera alors restauré par l’organisme qui l'a acheté pour une somme de 12 000 $, soit The Colebrookdale railroad preservation trust afin qu’il puisse être réutilisé dans le cadre d’excursions et de visites.

Pour ceux qui avaient la préoccupation qu’il soit restauré, on répond à cette préoccupation, affirme le maire.

Le nouveau propriétaire a vraiment une volonté de le restaurer et de le mettre en service dans un circuit court.

Pierre D'Amours, maire d'Amqui

Tous les frais d'opération et de transport sont couverts par l'acquéreur, soit des frais qui frôlent les 100 000 $ selon M. D'Amours.

La fin d'une saga

Plusieurs discussions ont été soulevées au sujet de la sauvegarde du wagon au cours des trois dernières années, divisant certains membres de l'ancien conseil municipal en 2016.

L’ex-maire, Gaétan Ruest, aurait aimé le céder à Patrimoine Canada à l’occasion du 150e de la Confédération en 2017. Ce dernier proposait une traversée du Canada avec des personnalités politiques à bord du wagon Lynnewood.

En 2018, le wagon Lynnewood est cédé aux mains de l’entreprise américaine Legends Holdings International, pour la somme de 25 000 $.

Or, en 2019, l’acheteur américain n’est jamais venu chercher le célèbre wagon, ce qui a forcé la Ville a songé sérieusement à l’envoyer à la ferraille.

On a eu la patience pour qu’il ne prenne pas la voie de la ferraille, c’est ce qu’il faut retenir d’aujourd’hui, estime Pierre D’Amours.

Le maire pose devant le wagon Lynnewood.

Pierre D'Amours est maire d'Amqui.

Photo : Radio-Canada / Shanelle Guérin

Le maire d’Amqui croit que le départ du wagon sera le début d’un nouveau projet de revitalisation du secteur de la gare.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Histoire