•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De plus en plus de voix réclament le port du masque obligatoire en Alberta

Deux personnes marchent dans la rue portant des masques.

Le gouvernement albertain a lancé cette semaine la deuxième distribution de masques dans la province.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Fédération du travail de l’Alberta (AFL) et le Syndicat des infirmières unies de l’Alberta (UNA) veulent que la médecin hygiéniste en chef de la province et le gouvernement imposent le port de couvre-visage dans les espaces publics et dans les espaces fermés.

Deux femmes dans un cabinet médical. L'une est sur une balance.

À cause de son travail, le personnel soignant est le plus exposé aux risques de contamination à la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Nassima Way

Le vice-président de l'UNA, Cameron Westhead, affirme qu’une mesure provinciale est nécessaire pour que la protection du public et du personnel soignant soit égale sur l'ensemble du territoire.

Implanter cette mesure est peu coûteux, facile à faire et très efficace, ajoute M. Westhead.

Ce n’est pas la première fois que des groupes demandent que la province impose le port des couvre-visages. Une quinzaine de médecins avaient demandé la même chose en juin dernier.

Le sujet est d’ailleurs soulevé dans certaines municipalités albertaines comme à Calgary, où le conseil municipal discutera de la question lundi pour élaborer un projet de règlement.

Le port du masque est un petit sacrifice qui permet de protéger les autres, conclut le maire de Calgary.

De son côté, le premier ministre Jason Kenney n'a pas l'intention d'imposer le port du masque, car il considère que cela risque de décourager la population de le faire. L'approche de l'Alberta est [d'encourager] l'usage responsable de la liberté de [choix], explique-t-il.

Avec les informations de CBC

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Santé publique