•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Air Canada abandonne la liaison Sept-Îles–Montréal pour l’été

Des bornes d'enregistrement d'Air Canada.

Des clients réclament le remboursement de leurs billets d'avion achetés avec la compagnie aérienne Air Canada (archives).

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Après avoir suspendu indéfiniment une grande partie de ses liaisons régionales dans l’Est-du-Québec, Air Canada annonce qu'elle abandonne également ses vols entre Montréal et Sept-Îles jusqu’à la fête du Travail.

La porte-parole de l'entreprise a confirmé l'information à Radio-Canada par courriel.

Pascale Déry explique qu'Air Canada avait bon espoir de pouvoir maintenir cette route durant le mois d’août, mais que la demande demeure toujours extrêmement faible.

Elle ajoute qu'il est difficile pour Air Canada de maintenir cette liaison cet été en raison des restrictions en place et du fait que les gens sont incités à ne pas voyager par les gouvernements et la santé publique.

Il y a deux semaines, Air Canada a annoncé la suspension indéfinie de 30 dessertes régionales et la fermeture de 8 escales à des aéroports régionaux canadiens, dont celles à Gaspé, à Baie-Comeau, à Mont-Joli et à Val-D'Or.

Le maire de Sept-Îles peu surpris

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, s’est dit peu surpris de la décision d’Air Canada. Il réclame la mise en place d’une coopérative aérienne qui proposerait des billets à moindre coût pour desservir les régions du Québec.

On doit s’assurer qu’il y a des liaisons stables permanentes à des coûts abordables.

Réjean Porlier, maire de Sept-Îles

On ne peut plus penser développer nos régions sans un outil de développement. Un aéroport, c’est un outil de développement, point à la ligne, dans une région comme la nôtre, a commenté le maire Porlier.

La semaine dernière, la Ville de Sept-Îles a fait paraître un rapport avec des résultats favorables à la création d’une coopérative de transport aérien. Lundi, un groupe d’entrepreneurs a affirmé attendre l'appui financier de Québec pour créer une coopérative de transport aérien.

Le ministre Garneau réagit

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau a réagi pour la première fois à l'abandon par Air Canada d'une trentaine de liaisons régionales au pays lors de son passage à l’émission de radio Midi Info mercredi.

Le ministre juge la situation extrêmement préoccupante et affirme qu'il consacre la majeure partie de son temps à ce dossier.

C'est un dossier important et le temps presse.

Marc Garneau, ministre des Transports

Marc Garneau dit comprendre par contre la décision d'Air Canada d'abolir ces liaisons puisque la compagnie perd actuellement 20 millions de dollars par jour en raison de la chute draconienne de sa clientèle depuis l'entrée en vigueur des restrictions liées à la pandémie.

Avec des informations de William Phénix et d'Alix-Anne Turcotti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Transports