•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enthousiasme et optimisme après la réouverture du SkyPark, à Regina

Le parc d’attractions intérieur accueille de nouveau les visiteurs depuis lundi. 

Des personnes jouent dans un module de jeux.

De nombreuses activités sont accessibles à l'intérieur du SkyPark de Regina.

Photo : Radio-Canada / Kirk Fraser

Radio-Canada

L’ouverture du parc d’attractions intérieur SkyPark en février à Regina a demandé beaucoup d’énergie au directeur des opérations, Kenny Tran, mais il était loin de se douter à l’époque qu’il devrait traverser des moments encore plus difficiles en étant contraint de fermer ses portes seulement trois semaines plus tard.

L'établissement, qui a mis environ deux ans à ouvrir ses portes, a subi un dur coup avec la pandémie de COVID-19 en mars. Non seulement les efforts consacrés à la préparation de l’ouverture du parc se sont-ils envolés, mais il était aussi impossible d’obtenir une quelconque aide financière en provenance d’Ottawa.

Les nouvelles entreprises n’étaient admissibles à aucune des subventions fédérales [...] C’était très difficile parce que nous avions mis tellement de temps et d’efforts dans le projet, raconte Kenny Tran.

Kenny Tran, devant un module de jeux, regarde le photographe.

Le directeur des opérations du SkyPark, Kenny Tran, est bien heureux d'avoir été en mesure de rouvrir son parc d'attractions récemment.

Photo : Radio-Canada / Kirk Fraser

La déception et la frustration du mois de mars ont fait place à l’enthousiasme et à l’optimisme depuis lundi, puisque le SkyPark de Regina accueille de nouveau les visiteurs. Tout le personnel a été réembauché, les mesures de santé publique sont bien en place, et l’approvisionnement en équipements de protection individuelle est adéquat.

Ce retour en force est possible grâce à l’aide de la communauté, affirme Kenny Tran, qui admet avoir craint de ne pas pouvoir rouvrir les portes du parc d’attractions.

C’est certain qu’il y a eu un moment où nous ne pensions pas rouvrir. Après le troisième mois [de fermeture], c’est devenu très difficile, mais le gouvernement nous a permis de rouvrir et nous en sommes très heureux, affirme-t-il.

Des produits désinfectants sur une table.

Toutes les surfaces sont nettoyées régulièrement au SkyPark, et les consignes de santé publique sont expliquées un peu partout à travers le parc d'attractions.

Photo : Radio-Canada / Kirk Fraser

Bouger en famille

Le parc d’attractions comprend une piste de karting, des murs d’escalade, un parcours d’obstacles, entre autres.

Toutes ces activités peuvent se faire en famille, estime Kenny Tran, qui souhaite faire bouger la population après une longue période où de confinement à la maison.

Le parc permet aux gens de faire de l’exercice. Il est temps de sortir, ajoute-t-il.

Vue d'ensemble sur plusieurs activités accessibles dans le parc d'attractions, dont un mur d'escalade et un module de jeux

Le SkyPark de Regina est situé dans l'ancienne imprimerie du journal Leader-Post.

Photo : Radio-Canada / Kirk Fraser

Si le confinement a mis sa patience à l'épreuve, Kenny Tran avoue qu’il a néanmoins apprécié ses moments en famille.

Selon lui, l'ouverture du parc d’attractions est idéale pour inciter les familles à continuer de passer du temps ensemble. 

Avec les informations de Heidi Atter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Sports et loisirs