•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un marathon de dépistage ne révèle aucun nouveau cas à l'Î.-P.-É.

Deux nouveaux cas de COVID-19 sont signalés en Atlantique mercredi.

Une affiche demandant aux insulaires de suivre les conseils de la Dre Morrison, la médecin hygiéniste en chef de la province.

Une affiche demandant aux insulaires de suivre les conseils de la Dre Morrison, la médecin hygiéniste en chef de la province

Photo : Radio-Canada / Carolyn Ryan

François Pierre Dufault

L'Île-du-Prince-Édouard ne signale aucun nouveau cas de COVID-19 mercredi, malgré un marathon de dépistage parmi les nombreux contacts d'un professionnel de la santé infecté qui a travaillé aux urgences de l'hôpital de Charlottetown.

Les autorités provinciales de la santé disent qu'elles ont reçu plus de 1000 tests de dépistage négatifs depuis lundi.

Notre système de santé a été mis à l'épreuve depuis deux semaines et il a bien réagi, a déclaré la médecin hygiéniste de l'Île-du-Prince-Édouard, la Dre Heather Morrison, lors d'un point de presse tenu mercredi.

Le travailleur médical infecté a voyagé récemment à l'extérieur de la bulle atlantique. Il a subi un premier test de dépistage négatif à son retour. Il a donc pu retourner travailler pendant sept jours aux urgences de l'hôpital Queen Elizabeth de Charlottetown, où il aurait possiblement transmis le virus à une octogénaire.

Les urgences de l'hôpital Queen Elizabeth.

Les urgences de l'hôpital Queen Elizabeth

Photo : Radio-Canada / Tom Steepe

Mercredi, seulement 3 des quelque 200 contacts de ce travailleur de la santé n'avaient pas pu être joints pour subir un test de dépistage, selon la Dre Heather Morrison.

Selon les autorités de la santé de l'Île-du-Prince-Édouard, il faudra encore trois ou quatre jours pour écarter complètement la possibilité d'une éclosion de COVID-19 dans le plus grand centre hospitalier de la province. Certaines personnes devront subir un deuxième test de dépistage afin de confirmer hors de tout doute leur résultat négatif, explique-t-elle.

Nous ne serons pas entièrement rassurés tant que nous n'aurons pas reçu les résultats de ces deuxièmes tests, a indiqué la Dre Heather Morrison mercredi.

La province compte augmenter la fréquence des tests de dépistage pour les travailleurs de la santé qui voyagent à l'extérieur de la bulle atlantique. Ceux-ci devront désormais subir un premier test dès leur retour de voyage, un second test trois jours plus tard, et un troisième test au bout d'une semaine.

La COVID-19 en Atlantique : 15 cas actifs

Deux nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés dans les provinces maritimes mercredi :

  • un travailleur étranger temporaire de Moncton, qui est en isolement;
  • une personne hospitalisée dans le centre de la Nouvelle-Écosse, dont la source d'infection fait l'objet d'une enquête.

Le Nouveau-Brunswick recense trois cas actifs et la Nouvelle-Écosse, deux.

L'Île-du-Prince-Édouard compte pour sa part neuf cas actifs de COVID-19. C'est le quart des 36 cas recensés dans la province depuis le début de la pandémie.

En date de mardi, Terre-Neuve-et-Labrador comptait un seul cas actif de COVID-19, lié à un voyage aux États-Unis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Santé