•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan est satisfaite de l'aide des communautés qui ont des cas de COVID-19

Le Dr Saqib Shahab en conférence de presse.

Saqib Shahab, le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan.

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Radio-Canada

Les autorités sanitaires en Saskatchewan saluent le travail de collaboration entre la province et les différentes communautés touchées par des cas de COVID-19 récemment afin d’empêcher que la maladie ne se propage davantage.

Lors de la conférence de presse de mardi pour faire le point sur la COVID-19 dans la province, le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, a déclaré que la récente recrudescence de cas de COVID-19 était due à une recherche active de cas qui n’aurait pas été possible sans une collaboration adéquate entre les autorités et les communautés touchées.

Il y a eu de grands progrès avec toutes les communautés, a-t-il précisé.

Le Dr Shahab a toutefois admis que la province avait fait face à une certaine résistance lors de l’épidémie constatée dans deux communautés huttérites de la municipalité rurale de Maple Creek le mois dernier.

À l’époque, une lettre publiée par l’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) faisait état des difficultés pour certaines communautés huttérites à mettre en œuvre des protocoles adéquats pour lutter contre la COVID-19 et pour respecter les ordres de santé publique.

Depuis cette épidémie, le président de la SHA, Scott Livingstone, assure aussi que de telles résistances ne sont plus observées, si bien que la province travaille étroitement avec les communautés touchées par une hausse du nombre de cas de la maladie.

Le plus gros changement [avec le fait de travailler avec les communautés huttérites] était d’aller vers elles plutôt que d’amener tout le monde vers nous, a-t-il expliqué.

Par ailleurs, le Dr Shahab a spécifié que le nombre de cas de COVID-19 lié à l’éclosion dans les deux communautés huttérites du sud de la Saskatchewan représente désormais un très petit nombre de cas actifs et que la situation est contrôlée.

Lorsque l’éclosion a été déclarée dans les communautés huttérites de la municipalité rurale de Maple Creek à la mi-juin, les responsables de la santé en Saskatchewan ont affirmé qu’ils enquêtaient sur un possible voyage en Alberta pour tenter d’expliquer l’épidémie.

Un représentant d’une communauté huttérite du sud de l’Alberta avait également indiqué à l’époque que des membres des communautés huttérites en Saskatchewan s’étaient déplacés pour des funérailles.

Or, le Dr Shahab a confirmé mardi que la province n’avait trouvé aucun lien réel avec des événements semblables.

Avec les informations de Guy Quenneville

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Santé publique