•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les foyers de soins privés du Manitoba réclament plus d’argent de la province

Un immeuble pour personnes âgées.

Le Centre Taché est l'un des trois établissements de soins pour personnes âgées gérés par Actionmarguerite.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Association qui représente les propriétaires de 29 foyers de soins personnels privés au Manitoba réclame une augmentation de leur financement afin d'améliorer les soins aux résidents. Ces demandes remontent à bien avant la pandémie.

Selon la Manitoba Association of Residential and Continuing Care Homes for the Elderly, chaque foyer a besoin, en moyenne, de 6 millions de dollars supplémentaires.

La directrice générale de l’association, Julie Turenne-Maynard, note qu’un rapport remis en novembre dernier à la province souligne le gel du financement des foyers depuis 10 ans.

Certains établissements construits il y a plus de 40 ans sont de plus en plus vétustes, ajoute-t-elle. De plus, les coûts de fonctionnement des foyers ont augmenté avec la pandémie.

Cependant, Julie Turenne-Maynard explique que ses réclamations concernent des besoins qui datent de bien avant la COVID-19.

Ce que nous avons mis en vedette à ce moment-ci, c’est les besoins qui existent depuis de longues années. Ce que la pandémie de COVID a fait au niveau national, c’est qu’elle a démontré ce qu’est l’état des foyers de longue durée , dit-elle.

Actionmarguerite est l’un des foyers membres de l’association. Le directeur général Charles Gagné rappelle que les foyers ne peuvent légalement présenter de déficit. C’est pourquoi des choix difficiles s’imposent, au point d’avoir, selon lui, un impact sur la qualité de vie des résidents ainsi que sur leur dignité.

Le programme de récréation, présentement, 80 % [de ses ressources sont] dédiée à simplement organiser des visites et à s’assurer que les visites aient lieu, ce qui fait que c’est difficile, ensuite, de maintenir des programmes d’activité pour les unités comme on le ferait en temps normal, affirme-t-il.

Le ministre de la Santé de la province, Cameron Friesen, affirme que son gouvernement a investi 280 millions de dollars pour assurer que les foyers respectent les normes du Code de prévention des incendies.

Julie Turenne-Maynard rétorque qu’elle est bien contente que le gouvernement assure le minimum de sécurité prévu par la loi, mais que le financement doit aller plus loin.

Avec les informations d’Ezra Belotte-Cousineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Établissement de santé