•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture difficile en vue pour les cinémas d’Ottawa

Deux hommes ajustent lamarquise du cinéma ByTowne à Ottawa.

Le cinéma ByTowne va rouvrir, malgré la limite de 50 clients à la fois imposée par la province.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Les cinémas pourront rouvrir leurs portes dès vendredi à Ottawa et dans l’est ontarien, mais seulement 50 spectateurs à la fois devront être présents, peu importe le nombre de salles. Cette limite risque de forcer certains établissements à rester fermés, tandis que l’incertitude règne chez ceux qui vont reprendre du service.

Le propriétaire du cinéma ByTowne, Bruce White, note qu’il peut relancer la projection de films dans son établissement en se pliant aux consignes de la santé publique. Il ne fera pas long feu toutefois si ces mesures demeurent inchangées.

Si on me disait que je ne pourrais plus jamais accueillir plus de 50 spectateurs en même temps, je téléphonerais aux responsables de l’immobilier pour voir ce que je peux faire. Parce que 50 personnes, ce n’est pas profitable à long terme, explique-t-il.

L'établissement iconique de la rue Rideau, qui compte un seul écran, a ouvert ses portes en 1947 et peut accueillir 650 personnes. Ce ne sont pas tous les sièges qui trouvent preneur chaque soir, mais les films qui font courir les foules à l’occasion permettent à l’entreprise de se maintenir à flot.

C’est une question de moyenne, indique M. White. Les foules du vendredi et du samedi soir peuvent compenser les soirées où il n’y a qu’une poignée de spectateurs.

Si le cinéma ByTowne ne sera pas prêt pour ouvrir vendredi, Bruce White espère pouvoir accueillir les cinéphiles de nouveau la semaine prochaine.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Un enjeu aussi pour les cinémas multiplexes

Les choses ne s’annoncent guère mieux pour les multiplexes, comme le Landmark de Kanata, un établissement de 24 salles.

Ce n’est tout simplement pas faisable, soutient le président-directeur général de Landmark Cinemas Canada, Bill Walker. On ne peut pas ouvrir un endroit comme ça avec seulement 50 personnes au total.

Considérant la taille de nos salles et le nombre d’employés nécessaires, il n’y a vraiment aucune raison de rouvrir.

Bill Walker, président-directeur général de Landmark Cinemas Canada

En Alberta, où Landmark Cinemas Canada est basé, les salles peuvent accueillir jusqu’à 100 personnes, tant et aussi longtemps qu’elles se tiennent à 2 mètres les unes des autres.

La chaîne de cinémas a également décidé de laisser plus de temps entre chaque projection pour mieux contrôler le va-et-vient des spectateurs entre les représentations.

Bill Walker garde quant à lui espoir que des discussions avec le gouvernement ontarien permettront d’accroître le nombre de clients dans les salles.

D'après les informations d'Idil Mussa de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Cinéma