•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les appels à Jeunesse, J’écoute bondissent depuis la pandémie

Une adolescente avec le visage dans les mains.

La pandémie est un événement traumatisant pour les jeunes, selon la PDG de Jeunesse, J'écoute.

Photo : iStock

Radio-Canada

En Colombie-Britannque, le service d’aide téléphonique Jeunesse, J’écoute a vu son nombre d’appels et de textos de la part de jeunes bondir durant les derniers mois.

Cette ligne téléphonique, accessible 24 h sur 24, 7 jours sur 7, offre des services d’aide psychologique professionnels, des ressources et du soutien aux jeunes qui communiquent avec elle par téléphone ou par message texte.

L’organisation signale une hausse de 51 % des textos reçus de la part des jeunes, et de 71 % du nombre d’appels durant les deux derniers mois et demi, selon sa PDG, Kathy Hay.

Les jeunes ont été dans un état de détresse élevé, d’anxiété, d’inquiétude, d’incertitude. C’est normal pour les gens d'être inquiets et pour les jeunes en particulier, explique-t-elle.

Elle ajoute que de nombreux jeunes ont contacté le service téléphonique depuis le début de la pandémie, car ils se sentent isolés. Selon elle, les discussions au sujet des problèmes d’image et d’alimentation, de mutilation, d'agression psychologique ou sexuelle et de deuil augmentent de manière exponentielle.

Malheureusement, la maison n’est pas toujours l’endroit le plus sécuritaire pour certains jeunes.

Kathy Hay, PDG, Jeunesse, J'écoute

Mme Hay avance toutefois que le nombre d’appels relatifs au suicide diminue de même que ceux qui ont trait à l’intimidation ou à la cyberintimidation.

Elle s’inquiète des effets à plus long terme de la pandémie sur les jeunes au Canada. Elle craint notamment les conséquences d’une possible deuxième vague et le besoin de s’adapter à une nouvelle réalité.

Jeunesse, J’écoute offre également, depuis le mois d'avril, du soutien aux adultes.

Pour avoir de l’aide, il suffit de :

  • texter PARLER, au 68686
  • téléphoner au 1 800 668-6868
  • clavarder en se rendant sur le site jeunessejecoute.ca

Depuis 30 ans, Jeunesse, J’écoute aide les jeunes gratuitement à tout moment du jour ou de la nuit en anglais et en français.

Avec les informations de l'émission The Early Edition

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Santé physique et mentale