•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une formule hybride pour la 23e année des RIDM

Le logo de l'événement, soit les lettres « RIDM », est illuminé et décoré de petites guirlandes.

Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) proposent une nouvelle formule en raison de la pandémie.

Photo : RIDM

Radio-Canada

En raison de la pandémie de COVID-19 et des mesures sanitaires imposées par le gouvernement, l’organisation des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) a annoncé mardi qu’elle allait tenir du 12 novembre au 2 décembre un festival « hybride », en proposant à la fois des événements publics et en ligne.

Pour l’occasion, les activités au programme des RIDM seront d’abord accessibles en ligne, et ce, sur trois périodes de sept jours, peut-on lire dans le communiqué. Des tables rondes virtuelles seront également proposées afin de créer et de stimuler le dialogue entre les cinéastes et le public.

La présentation d’œuvres cinématographiques en salle demeure plus que jamais la raison d’être et la passion qui guide l’équipe des RIDM. À travers la conception de ce premier volet en ligne, nous espérons pouvoir encore mieux servir les cinéastes et leurs films grâce à une meilleure prise en compte des technologies numériques pour les années à venir, a affirmé la directrice générale des RIDM, Sofia Laroussi, par voie de communiqué.

La programmation complète des 23es RIDM sera dévoilée le mercredi 21 octobre 2020.

À lire aussi :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cinéma

Arts