•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford privilégie le retour en classe à temps plein

Une escarpolette devant une école.

Doug Ford veut que les élèves retournent à l'école à temps plein.

Photo : Associated Press / David Goldman

Le premier ministre ontarien souhaite vivement que les élèves retournent à l'école cinq jours par semaine à la rentrée.

Les écoles ontariennes ont fermé leurs portes le 13 mars et n'ont pas rouvert avant la fin de l'année scolaire.

Il y a près d'un mois, la province avait donné trois possibilités aux conseils scolaires : l'enseignement en classe à temps plein, les cours en ligne ou une approche qui combine les deux. Pour bien des parents, cependant, toute solution autre que le retour en classe à temps plein comporte son lot de problèmes.

Questionné à cet effet mardi, au lendemain de l'annonce de la troisième étape du déconfinement dans 24 régions, Doug Ford n'a pas hésité.

J'ai parlé à de nombreux parents et conseillers scolaires, et 95 % d'entre eux sont d'accord avec moi. Je veux que les enfants soient à l'école cinq jours par semaine.

Le premier ministre Doug Ford

Il entend plaider en ce sens auprès du ministre de l'Éducation.

Hier déjà, Doug Ford avait affirmé que son objectif était le retour en classe à temps plein et que la province y travaillait en collaboration avec les conseils scolaires et le médecin hygiéniste en chef. J'ai bon espoir d'atteindre cet objectif, avait-il affirmé, mais nous ne voulons faire courir aucun risque à nos enfants.

Doug Ford qui porte un masque.

Doug Ford pense que le retour en classe à temps plein est la meilleure option.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

M. Ford estime que le nettoyage des écoles peut très bien se faire durant la nuit et qu'il n'est donc pas nécessaire de garder les enfants à la maison une journée par semaine pour faire ce ménage.

Le premier ministre a expliqué que la province avait plusieurs options pour parer à toute éventualité, comme si une deuxième vague de COVID-19 frappait en pleine saison de la grippe, à l'automne. Au moins, nous avons trois options, a-t-il fait valoir, mais notre objectif est que tous les enfants soient de retour en classe.

Une solution, et vite!

L'opposition officielle accuse le gouvernement d'adopter une approche attentiste. Doug Ford et son ministre de l'Éducation devraient remuer ciel et terre pour que les élèves puissent retourner à l'école à temps plein à l'automne, affirme la porte-parole néo-démocrate en matière d'éducation, dans une déclaration écrite.

Marit Stiles a présenté une motion à l'Assemblée législative ontarienne mardi, pour créer les conditions favorables à un retour en classe cinq jours par semaine, en toute sécurité.

Le plan d'action d'urgence pour le retour à l'école mis de l'avant par le NPD contient une dizaine de propositions. Il prévoit l'embauche d'enseignants pour réduire le nombre d'élèves par classe, du financement supplémentaire pour les enfants qui ont des difficultés d'apprentissage ou des besoins particuliers et des améliorations aux écoles, pour faciliter le contrôle des infections.

Selon Mme Stiles, si le gouvernement ne met pas les bouchées doubles pour s'assurer que les enfants retournent en classe à temps plein, certains parents devront laisser leur emploi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique provinciale