•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Pallister demande au gouvernement fédéral d'inciter les gens à retourner au travail

Brian Pallister en conférence de presse.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, demande au gouvernement fédéral de revoir sa politique d'aide financière (archives).

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, lance un appel au gouvernement fédéral pour qu’il révise le fonctionnement de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) et de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC).

J’en appelle au gouvernement fédéral pour qu'il repense ces programmes, a-t-il affirmé. Notre force de travail doit croître.

Brian Pallister assure avoir rencontré de nombreux acteurs de l’économie de la province et du Canada au cours des dernières semaines. Selon lui, ces discussions ont révélé que ces programmes empêchent le retour au travail de nombreux travailleurs.

La Prestation canadienne d’urgence est devenue un obstacle pour les gens qui veulent retourner au travail et pour les employeurs, alors que le gouvernement fédéral devrait encourager les gens à retourner au travail, a-t-il martelé.

Brian Pallister a précisé que, selon les modalités actuelles, les personnes qui gagnent plus de 1000 $ par mois sont exclues du programme.

Le chef du gouvernement manitobain propose que le gouvernement fédéral mette en place une réduction progressive de la PCU, au fur et à mesure que les travailleurs retrouvent leur emploi.

2500 demandes

Le premier ministre a rappelé que, selon cette logique, son gouvernement a mis en place, il y a plusieurs semaines, une aide financière d’un total de 2000 $ pour les personnes qui retrouvent du travail.

Selon Brian Pallister, plus de 2500 personnes en ont déjà fait la demande, dont 600 au cours des 2 derniers jours.

Brian Pallister compte aussi demander au gouvernement fédéral de revoir le programme de Subvention salariale d’urgence du Canada.

Ce n’est pas une critique de notre gouvernement fédéral, mais ce programme n’a été lancé que cinq semaines plus tard. Le problème, c’est que la PCU a été grandement demandée et la subvention salariale, beaucoup moins, alors que c’est un meilleur programme, a-t-il déclaré, avant d’applaudir l’annonce de Bill Morneau, le ministre fédéral des Finances, de prolonger cette aide jusqu’au mois de décembre.

Brian Pallister a écrit à ses homologues pour leur demander qu’ils lui emboîtent le pas et demandent eux aussi au gouvernement fédéral de revoir les modalités d’attribution de ces aides.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique fédérale