•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell restera derrière les barreaux

Ghislaine Maxwell lors d'une séance de photo.

Ghislaine Maxwell est accusée d'avoir participé à un trafic sexuel pour le compte du millionnaire Jeffrey Epstein et d'avoir aussi pris part à des agressions sexuelles sur des mineures.

Photo : Getty Images / Rob Kim

Radio-Canada

L'ancienne collaboratrice et amante du financier Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell, qui a plaidé mardi non coupable à des accusations de trafic de mineures et d'incitation à la prostitution, devra demeurer en détention en attendant son procès.

Personnalité mondaine internationale, Ghislaine Maxwell est accusée d'avoir recruté des jeunes filles, dont certaines mineures, pour Jeffrey Epstein, mort en prison en août 2019.

Lors de l'audience, le juge du tribunal fédéral de Manhattan a ordonné que la fille de l'ancien magnat britannique des médias Robert Maxwell reste en détention jusqu'à son procès en raison des risques que Mme Maxwell profite de sa liberté pour fuir le pays.

Ghislaine Maxwell avait pourtant proposé au tribunal des garanties à hauteur de 5 millions de dollars.

La procureure fédérale de Manhattan, Audrey Strauss, s'opposait farouchement à cette requête, affirmant que l'accusée présentait un risque de fuite extrême.

Fortunée, disposant de plusieurs passeports, Ghislaine Maxwell dispose aussi, selon l'accusation, d'un réseau de connaissances à l'étranger qui lui permettrait de quitter facilement les États-Unis.

Ghislaine Maxwell a été interpellée dans le New Hamsphire le 2 juillet.

Elle a été depuis été inculpée de trafic de mineures, d'incitation à la prostitution, sur une période allant de 1994 à 1997, ainsi que d'avoir menti sous serment.

Trafic de mineures

Elle aurait recruté pour Jeffrey Epstein plusieurs adolescentes dans plusieurs villes du monde pour qu'elles aient des relations sexuelles avec le financier.

Interpellé en juillet 2019, ce dernier s'est pendu dans sa cellule début août.

Si elle était reconnue coupable de l'ensemble des chefs d'accusation retenus contre elle, cette femme de 58 ans risquerait la prison à vie.

Plusieurs victimes présumées du financier ont affirmé avoir été contraintes d'avoir des relations sexuelles avec plusieurs autres hommes, principalement des célébrités ou des personnes influentes.

Le prince Andrew, que Ghislaine Maxwell a mis en relation avec Jeffrey Epstein, a notamment été accusé par l'une d'entre elles.

Le duc d'York a toujours démenti ces allégations, mais il n'a pas collaboré, jusqu'ici, avec les autorités américaines.

Avec les informations de Agence France-Presse

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Justice

International