•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

300 millions d’arbres en voie d’être plantés en Colombie-Britannique, malgré la pandémie

Un homme en habit de travail, avec des gants et une pelle à la main, entre de vieilles souches.

Les planteurs d'arbres font un travail très physique. Cette année, la pluie a prolongé la saison, mais elle a aussi compliqué leur travail.

Photo : Tina Lovgreen/CBC

Radio-Canada

Les planteurs d’arbres de la Colombie-Britannique sont en voie de mettre 300 millions d’arbres en terre cette année, malgré de nouvelles règles en raison de la COVID-19 et un printemps pluvieux.

Jusqu’à maintenant, ils ont planté 250 millions de jeunes plants, et l’été n’est pas fini.

Le directeur général de l’association Western Forestry Contractors, John Betts, pense que les 50 millions de plants restants pourront être mis en terre même si des feux de forêt se déclarent cet été. Je pense que nous serons près de planter 300 millions d’arbres. C’est remarquable, selon moi, et je gage que nous trouverons une façon de nous débrouiller même s’il y a des feux de forêt, dit-il.

Des règles plus strictes

Des mesures plus sévères ont été mises en place dès le début de la saison dans les campements pour les planteurs afin de réduire les risques de propagation de la COVID-19. Les travailleurs se sont notamment vu interdire d’aller dans les communautés avoisinantes de leurs campements. Les équipes de travail ne se mélangent pas, et les planteurs doivent respecter la distanciation physique.

Des 5000 planteurs recrutés, aucun n’a reçu de test positif à la COVID-19, précise John Betts.

Le crédit revient aux travailleurs qui prennent cela très au sérieux.

John Betts, d. g. de l’association Western Forestry Contractors

Il ajoute que l’industrie se prépare déjà pour l’an prochain et que les règles seront certainement similaires à celles mises en place cette année. Nous ne voulons pas que les communautés craignent une fois de plus notre arrivée comme cela a été le cas cette année, précise-t-il.

Avec des informations de l'émission Daybreak North de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Faune et flore