•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre éducatif Gard’Amis fera l’achat d’une nouvelle maison

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Les éducateurs à la petite enfance verront leur salaire augmenter d'ici 2023.

Selon les prévisions de la direction, 149 inscriptions pourraient être reçues en 2021-2022, ce qui expliquait l’urgence de prendre une décision rapidement quant à l’avenir du service de garde scolaire.

Photo : iStock

Radio-Canada

L’augmentation du nombre d’inscriptions et le manque d’espace pour accueillir tous les enfants en prévision de la rentrée scolaire de septembre incitent le conseil d’administration du Centre éducatif Gard’Amis, à Regina, à faire l’acquisition d’une nouvelle maison.

La décision a été prise lundi soir lors d’une assemblée générale extraordinaire. La direction de Gard’Amis avait convoqué les parents à cette rencontre afin de leur présenter deux solutions pour remédier au problème d’espace au service de garde scolaire.

Ainsi, 42 des 45 personnes présentes lors de la rencontre ont voté en faveur de l’option recommandée par le conseil d’administration, soit celle d’acheter une maison non loin de l’École Monseigneur de Laval et de la maison éducative de Gard’Amis.

Selon la présidente du conseil d'administration de Gard’Amis, Jenny Côté, peu de travaux étaient nécessaires pour aménager l’espace adéquatement pour les enfants. De plus, cela permettrait d’améliorer les finances du centre éducatif à long terme, puisque la valeur de la maison devrait augmenter au cours des prochaines années, a-t-elle précisé.

La deuxième option était d’abolir le service de garde scolaire à partir de la 3e année du primaire en septembre 2021.

Jenny Côté mentionnait toutefois que cette option n’était pas idéale, car un arrêt du service pourrait entraîner des pertes au sein de la communauté scolaire fransaskoise si les enfants ne sont pas en mesure d’accéder à un service de garde en français après les classes, notamment.

Plus d’une centaine d’inscriptions

Selon Jenny Côté, le Centre éducatif Gard’Amis compte 123 inscriptions en prévision de la rentrée en septembre, soit un nombre bien supérieur aux 90 places disponibles compte tenu des locaux et de l’espace disponible.

Le nombre d’inscriptions pour le service de garde scolaire est d’ailleurs en constante augmentation depuis 2013-2014, ce qui laisse entendre que le manque d’espace et la difficulté de répondre à la demande ne sont pas liés à la pandémie de COVID-19 ou aux finances du centre éducatif.

Selon les prévisions de la direction, 149 inscriptions pourraient être reçues en 2021-2022, ce qui expliquait l’urgence de prendre une décision quant à l’avenir du service de garde scolaire.

Ce dernier est offert aux enfants âgés de 7 semaines à 12 ans, avant et après l’école, mais aussi lors des journées pédagogiques.

Avec les informations de Thomas Gagné

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !