•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Vous êtes toute ma vie » : la mère de Norah et Romy leur rend hommage

Amélie Lemieux a rendu un vibrant hommage à ses deux filles.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

C'est un témoignage particulièrement poignant qu'a rendu lundi Amélie Lemieux en hommage à ses deux filles, retrouvées mortes samedi dans Lotbinière.

Accompagnée par une trentaine de ses proches, la mère de famille est venue se recueillir en fin de journée au parc des Chutes-de-la-Chaudière, où un mémorial improvisé a été érigé en hommage à Norah Carpentier, 11 ans, et Romy Carpentier, 6 ans.

Mme Lemieux y est restée une trentaine de minutes, après quoi elle s'est exprimée publiquement pour la première fois depuis la mort de ses deux enfants.

La voix brisée par l'émotion, la mère de famille a lu une petite pensée pour Norah et Romy.

Mes deux belles princesses d’amour, je vous ai tant voulues et attendues. Dès le premier souffle, je vous ai aimées inconditionnellement. Vous êtes toute ma vie, ma raison d’exister. Soyez mes étoiles dans la nuit qui guideront mes pas dans cette douleur incommensurable. Je vous aime à la folie, je vous aime à l’infini.

Amélie Lemieux

Mme Lemieux a aussi remercié toutes les unités qui ont participé et qui participent encore à l’enquête, de même que tous les citoyens qui lui ont signifié leur support et leur encouragement.

Des gens déposent des peluches au mémorial en hommage à Norah et Romy.

Le public a continué d'affluer au mémorial en hommage à Norah et Romy.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Mme Lemieux a préféré ne pas répondre aux questions des journalistes.

La chasse à l'homme continue

Pendant ce temps, le père des deux enfants, Martin Carpentier, est toujours activement recherché.

Les opérations se concentrent actuellement dans le secteur densément boisé où les dépouilles de ses deux filles ont été découvertes, près des rangs Saint-Lazare et Bois-Joly, dans le secteur de Saint-Agapit–Saint-Apollinaire.

Quatre agents attendent près d'une route.

Plusieurs policiers sont sur place.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Dans une brève mêlée de presse en matinée, la sergente Ann Mathieu, de la Sûreté du Québec (SQ), a expliqué que des éléments d'intérêt pour l'enquête avaient été trouvés dans ce secteur, ce qui explique pourquoi les recherches se poursuivent à cet endroit. La nature de ces « éléments d'intérêt » n'a pas été précisée.

Différentes techniques policières sont utilisées pour retrouver l'homme de 44 ans. La SQ a notamment recours à un hélicoptère, à un drone et à l'escouade canine. Transports Canada lui a également prêté un avion muni d'une caméra thermique pour survoler le secteur.

L'appareil en vol.

Un avion fédéral procède à une opération de détection thermique au-dessus du périmètre de recherche pour le compte de la Sûreté du Québec.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Disparition

Justice et faits divers