•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les parents sont invités à voter sur l'avenir du service de garde scolaire de Gard’Amis

Les éducateurs à la petite enfance verront leur salaire augmenter d'ici 2023.

Photo : iStock

Radio-Canada

La direction du Centre éducatif Gard’Amis, situé à l’intérieur du pavillon élémentaire de l’École Monseigneur de Laval, à Regina, convie les parents à une assemblée générale extraordinaire lundi soir afin de leur présenter des pistes de solutions pour empêcher « l’annulation ou la diminution importante » du service de garde scolaire.

La rencontre virtuelle est prévue à 19 h 30, lundi, sur la plateforme Zoom.

En raison des derniers développements sur l’allocation de locaux et l’augmentation de la demande pour la rentrée de septembre, nous nous devons de prendre une décision immédiate quant à l’avenir du service de garde scolaire, indique la présidente du conseil d'administration de Gard’Amis, Jenny Côté, dans un courriel dont Radio-Canada a obtenu copie.

La situation en est au point que nous envisageons l’annulation ou la diminution importante du service. Toutefois, nous avons quelques solutions à vous proposer et nous vous demandons de voter à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire. Votre présence est très importante, ajoute Jenny Côté.

Contactée par Radio-Canada, la direction a précisé qu’elle n’avait pas l’intention de donner d'entrevue avant la rencontre par respect pour les parents qui devraient, selon la directrice adjointe Annie Audet, être les premiers informés des intentions du centre éducatif.

Le service de garde du Centre éducatif Gard’Amis est offert aux enfants âgés de 7 semaines à 12 ans avant et après l’école, mais aussi lors des journées pédagogiques.

Selon le site Internet du Conseil des écoles fransaskoises, Gard’Amis offre trois programmes avant et après les classes, soit un programme conçu pour les jeunes de la prématernelle jusqu’à l’âge de 4 ans, un autre pour les enfants de la maternelle âgés de 5 ans ainsi qu’un dernier programme mis sur pied pour les jeunes de 6 à 12 ans.

Avec les informations de Jean-Baptiste Demouy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Éducation