•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg : l'unité de déminage de la police intervient pour une géocache

Un homme trouve une géocache.

Les géocaches peuvent ressembler à n'importe quoi et être placées dans les endroits les plus insolites.

Photo : Geocaching/Will Foster

La police de Winnipeg a été appelée samedi pour un colis piégé qui s’est révélé être un dispositif de géocache.

La police est sont intervenue un peu avant midi dans le parc Montrose, dans le quartier huppé de River Heights.

Une fois sur place, les agents ont repéré un petit paquet qui semblait suspect, indiquent les forces de l’ordre dans un communiqué.

Un contenant de géocaching en forme de maison à oiseaux.

Les caches peuvent ressembler à n'importe quoi et être placées dans les endroits les plus inusités.

Photo : Geocaching

De nombreuses brigades de police ont été mobilisées, dont l’unité de déminage, avant que les agents ne s’aperçoivent qu’il s'agissait, en fait, d’une cache placée dans le parc.

La géocache est une sorte de chasse au trésor grandeur nature, et il y a des millions de caches placées partout dans le monde. Fondé au début des années 2000, ce passe-temps occupe des millions de joueurs.

Il est important que ceux qui laissent des caches dans la nature soient prudents au sujet de leur apparence, rappelle la police de Winnipeg. Il ne faut pas déguiser les conteneurs de telle sorte qu’ils aient l’air dangereux ou qu’ils puissent effrayer les personnes qui les trouvent.

Des recommandations claires

De son côté, l’association mondiale de géocache affirme, par la voix de son porte-parole, Chris Ronan, détester ce genre de situation. Nous avons des recommandations claires sur notre site Internet, rappelle le représentant de l’association, établie aux États-Unis.

Les joueurs qui placent des caches dans la nature doivent ainsi indiquer clairement ce dont il s’agit, choisir un conteneur transparent qui montre que le contenu est sans danger et ajouter des instructions pour les personnes qui le découvrent.

De plus, Chris Ronan insiste sur le fait qu'il ne faut pas placer des conteneurs qui pourraient être perçus comme étant des bombes ou des objets dangereux. Si le conteneur comporte des indications militaires, il faut les couvrir de façon permanente ou les effacer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Forces de l'ordre