•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 s'est infiltrée à l'hôpital de Charlottetown

Les urgences de l'hôpital Queen Elizabeth.

Les urgences de l'hôpital Queen Elizabeth, à Charlottetown.

Photo : Radio-Canada / Tom Steepe

François Pierre Dufault

Les autorités de la santé publique à l'Île-du-Prince-Édouard redoutent la possibilité d'une transmission communautaire de la COVID-19 alors qu'elles confirment un nouveau cas de la maladie respiratoire, lundi. Il s'agit d'un travailleur médical à l'urgence de l'hôpital Queen Elizabeth de Charlottetown qui a voyagé récemment à l'extérieur de la « bulle » atlantique.

La médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Heather Morrison, confirme que l'homme âgé d'une quarantaine d'années a été en contact avec une octogénaire dont l'infection a été dépistée la veille.

Les autorités insulaires de la santé demandent à toute personne ayant voyagé à bord du vol 654 du transporteur aérien WestJet entre Toronto et Charlottetown, le 2 juillet dernier, de contacter le 811 ou leur médecin de famille. C'est à bord de ce vol que le travailleur médical est rentré chez lui après avoir voyagé à l'extérieur de la région atlantique.

Heather Morrison assise à une table devant un drapeau du Canada et un drapeau de l'Île-du-Prince-Édouard.

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, est inquiète. Le travailleur de la santé déclaré positif a été en contact avec plus de 200 personnes.

Photo : Radio-Canada

Le quarantenaire a subi un premier test de dépistage négatif à son retour à l'Île-du-Prince-Édouard. Il a pu retourner au travail deux jours plus tard. Il a fait sept quarts de travail aux urgences de l'hôpital Queen Elizabeth entre le 4 et le 11 juillet derniers.

Cette situation préoccupe la Dre Heather Morrison, qui redoute une possible transmission communautaire du nouveau coronavirus. On a deux cas liés à l'hôpital. Ça m'inquiète qu'on puisse en avoir d'autres, a-t-elle déclaré, l'air grave, lors d'un point de presse, lundi matin.

Nous ne pouvons pas être sûrs de la façon dont la COVID-19 s'est répandue dans cette situation. Mais il y a certainement un lien entre ces deux cas. C'est une situation difficile et inquiétante.

Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard

L'Île-du-Prince-Édouard a confirmé huit nouveaux cas de COVID-19 depuis une dizaine de jours. C'est un peu moins du quart des 35 cas recensés depuis le début de la pandémie. C'est aussi la première fois depuis la mi-avril que la plus petite province canadienne compte autant de cas actifs de la maladie en même temps.

Les autorités de la santé disent avoir été en mesure, dimanche, de faire un subir un premier test de dépistage à tous les contacts de l'octogénaire. Elles croient être en mesure, lundi et mardi, de rejoindre et de faire subir des tests à tous les contacts du travailleur de la santé, qui sont estimés à environ 100 patients et 125 collègues de travail.

Les travailleurs de la santé à l'Île-du-Prince-Édouard peuvent retourner au travail à leur retour d'un déplacement à l'extérieur de la région atlantique, à condition qu'ils subissent un test négatif de dépistage de la COVID-19 et qu'ils portent des équipements de protection individuelle. Ils doivent néanmoins s'isoler en dehors de leurs heures de travail.

La Dre Heather Morrison affirme que les mesures de protection ont été renforcées à l'hôpital Queen Elizabeth, où les visites sont interdites jusqu'à nouvel ordre, sauf dans les unités d'obstétrique, de pédiatrie et des soins intensifs où seulement deux visiteurs à la fois sont admis. De plus, il y a des équipements de protection individuelle améliorés pour tout le personnel de l'hôpital, précise la médecin hygiéniste en chef.

Les autorités de la santé disent que le service des urgences du plus grand centre hospitalier de l'Île-du-Prince-Édouard demeure malgré tout sécuritaire.

La dame âgée de plus de 80 ans dont l'infection a été confirmée, dimanche, s'était rendue une semaine plus tôt en ambulance aux urgences de l'hôpital de Charlottetown pour des ennuis de santé qui ne semblaient pas liés au coronavirus à première vue. C'est lors de cette visite qu'elle a été en contact avec le travailleur de la santé dont l'infection a été confirmée, lundi.

Selon les autorités, ces deux plus récents cas de COVID-19 n'ont aucun lien avec une récente éclosion liée à un voyageur en provenance des États-Unis qui aurait transmis la maladie respiratoire à un Insulaire, qui l'aurait ensuite transmise à quatre autres personnes, dont une employée d'une résidence pour aînés, la Villa Whisperwood.

Le premier ministre Dennis King soutient que ces nouveaux cas ne remettent pas en cause les mesures de déconfinement de l'Île-du-Prince-Édouard ni l'adhésion de la province à la « bulle » atlantique. Il reconnaît toutefois que les prochaines 24 à 48 h pourraient être déterminantes pour la suite des choses.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !