•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chalets isolés par un glissement de terrain en Haute-Mauricie

Côté d'une voiture de police

Archives

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Radio-Canada

Des dizaines de chalets et leurs occupants se retrouvent coupés du monde en Haute-Mauricie après un glissement de terrain dans la ZEC Jeanotte.

Des chemins forestiers ont été emportés dimanche après-midi en raison des fortes précipitations tombées sur le secteur dans la nuit de samedi à dimanche.

Une portion importante de la route 3 a été brisée par un glissement de terrain.

Entre 50 et 75 personnes sont isolées selon la députée de Laviolette–Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif.

Elle indique sur sa page Facebook que la Sûreté du Québec et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs sont sur place et procéderont lundi à l'évacuation des gens qui le souhaitent

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a aussi été avisé de la situation, toujours selon la députée.

Une évacuation bientôt possible

Une rencontre de l’organisation municipale de sécurité civile de La Tuque a eu lieu tôt lundi matin.

Le directeur général de la Ville de La Tuque, Marco Lethiecq, a indiqué en entrevue à Facteur matinal que la route forestière 3 a été endommagée et doit être réparée dans les prochains jours.

Un détour doit être aménagé dans les prochaines heures. Les secteurs isolés demeurent toutefois accessibles pour les véhicules tout terrain.

Le DG de la municipalité a rapporté que plusieurs villégiateurs n'ont pas de véhicule adéquat pour circuler ailleurs que sur une route carrossable. Ça prend des 4X4 en forêt, on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Les autorités seront en mesure dans les prochains jours d'évacuer les villégiateurs qui le désirent. Un résident qui a des problèmes de santé pourrait être évacué lundi par hydravion.

Les gestionnaires de la ZEC Jeannotte vont bientôt entrer en contact avec tous ceux qui sont isolés par le glissement de terrain.

La majorité des villégiateurs se trouvaient dans le secteur pour plusieurs jours et ont des provisions en conséquence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Accidents et catastrophes