•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le masque obligatoire dès lundi dans les autobus de la STS

Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun partout au Québec.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

Dès lundi, le port du couvre-visage sera obligatoire pour les usagers du transport en commun à Sherbrooke et partout au Québec.

Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas visés par cette obligation, mais les autorités sanitaires leur recommandent de se couvrir le visage.

Les usagers auront toutefois une période de grâce de 14 jours, mais à partir du 27 juillet, les passagers sans couvre-visage ne pourront pas monter à bord des autobus de la Société de transports de Sherbrooke (STS). Aucune amende n'est toutefois prévue.

La STS a distribué près de 1500 masques gratuitement. D'autres opérations du genre seront lancées au cours des prochains jours.

Dès la fin de la semaine, plus de 50 % des autobus en circulation seront dotés d’écran de protection pour les chauffeurs et les usagers.

Sensibilisation nécessaire

Le président de la STS, Marc Denault, rappelle que moins du tiers des passagers portent le masque dans les autobus. La sensibilisation s’avère nécessaire, selon lui.

Respecter le deux mètres, c'est pas facile. On voit une augmentation de l’achalandage, les commerces sont ouverts, aussi dans quelques semaines on va parler de la rentrée scolaire au cégep et à l’université, ce sont toutes des choses qu’on doit prendre en considération, explique Marc Denault.

Faire respecter cette nouvelle règle est toutefois un lourd poids pour les chauffeurs, selon le président du Syndicat des chauffeurs de la STS, Ghyslain Leroux.

L'employeur est supposé de nous donner de l'aide et on lui a demandé de l'aide parce que le chauffeur, on ne veut pas qu'il joue à la police. Puis à partir du 27, on va être un peu plus stricte. Celui qui n'aura pas de masque n'entrera pas dans l'autobus, précise Ghyslain Leroux.

La STS confirme que des agents de la firme Garda pourront faire de la sensibilisation avec la clientèle et intervenir auprès des récalcitrants afin d’alléger la tâche des chauffeurs.

La Ville de Sherbrooke doit faire le point mercredi entre autres sur la distribution de masque aux usagers. La STS espère aussi avoir un soutien de Québec pour pouvoir l'application des ces mesures.

Avec les informations de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Transport en commun