•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une deuxième saison record pour la pêche au homard aux Îles-de-la-Madeleine

Des pêcheurs sur le pont de leur bateau sourire aux lèvres.

Les prix ne sont toutefois au rendez-vous.

Photo : Radio-Canada / René Godin

Radio-Canada

Les données préliminaires indiquent que les 324 pêcheurs madelinots ont capturé environ 13 millions de livres de homard : une augmentation de 10 % par rapport à l’année dernière et une seconde année record de suite aux Îles.

L’année passée, les pêcheurs de homard des Îles avaient ramené un peu moins de 12 millions de tonnes du crustacé.

Mais cette année, les prix ont souffert de la pandémie. Ils ont reçu en moyenne un prix de 5,25 $ la livre, comparativement à 6,74 $ l'an passé.

C’est sûr que les prix étaient un peu moindre, ils n’étaient pas au rendez-vous comme l’année passée et on s’y attendait un peu, explique Mario Déraspe, président de l'Association des pêcheurs de homard des Îles. Mais la saison s’est quand même bien déroulée.

Malgré un ralentissement économique dû à la pandémie, le homard a trouvé preneur sur des marchés que les pêcheurs croyaient complètement fermés... notamment aux États-Unis.

Ça pourrait être mieux, mais on s’en tire pas mal.

Mario Déraspe, président de l'Association des pêcheurs de homard des Îles

La pêche, qui avait commencé le 9 mai aux Îles-de-la-Madeleine, est terminée depuis samedi. La saison n'a connu de retard et aucune activité n'a été suspendue.

De plus, aucun cas de COVID-19 parmi les pêcheurs et travailleurs d'usine n’a été enregistré, pour l'instant.

Les homardiers gaspésiens terminent, quant à eux, leur saison le 16 juillet.

Avec les informations de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !