•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois jeunes Franco-Manitobains en vedette dans un nouveau documentaire

Une jeune fille portant un équipement de hockey dans un aréna.

Cassia Gauthier est l'une des trois protagonistes du documentaire Passage à l'âge adulte.

Photo : Radio-Canada / Courtoisie : Wookey Films Inc.

Le réalisateur franco-manitobain Gabriel Tougas signe Passage à l’âge adulte, un documentaire qui suit la réalité de trois jeunes manitobains en situation de handicap arrivant à la fin de leur cursus scolaire.

Passage à l’âge adulte suit, pendant huit mois, la vie de Cassia Gauthier, Riley Weir et Hayden Nault, tous trois à des moments charnières de leur existence. Le documentaire est diffusé le samedi 11 juillet à 17 h, sur AMI-télé.

C’est l’entreprise Wookey Films qui a approché Gabriel Tougas avec cette idée de documentaire. Pour lui, qui n’avait pas côtoyé vraiment de gens en situation de handicap, les rencontres ont étés riches.

Gabriel Tougas avec une caméra sur son épaule.

Gabriel Tougas

Photo : Gracieuseté de Gabriel Tougas

J’ai pris ça comme une situation d’apprentissage, pour moi. En réalisant ce documentaire, j’ai eu l’occasion et le privilège incroyable de côtoyer ces personnes-là pendant huit mois, de voir leur vécu, le processus.

Le documentaire veut démontrer que lorsque ces jeunes quittent le système scolaire, la pente peut être parfois ardue, puisque beaucoup des programmes d’aides y sont liés.

Le système public de service et de soutien pour ces jeunes-là et leur famille est assez incomplet lorsqu’ils atteignent l’âge de la majorité et quitte le milieu scolaire. On voulait examiner ces questions-là [et] les mettre en lumière, construire une fenêtre aussi transparente que possible sur ces réalités.

Gabriel Tougas souligne aussi que le défi est double pour ses trois protagonistes, car en plus d’être en situation de handicap, ils font aussi parties d’une minorité linguistique.

Pour le réalisateur, si le documentaire permet une sensibilisation à ces enjeux, il aura atteint sa cible.

Je souhaiterais que la discussion continue après le visionnement, j’aimerais que les téléspectateurs poursuivent leurs réflexions en se demandant comment ils pourraient politiquement ou socialement contribuer à une société où l’on appuie davantage ces jeunes-là.

Après la première, le documentaire sera en rediffusion le dimanche 12 juillet à 8 h, le lundi 13 juillet à 12 h, le mercredi 15 juillet à 14 h et le jeudi 16 juillet à 19 h, toujours sur AMI-télé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Cinéma