•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 en Ontario : 130 nouvelles infections et diminution des cas actifs

Des passants qui portent un masque passent devant le Musée royal de l'Ontario.

La province recense 1462 cas actifs en Ontario.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Radio-Canada

Santé publique Ontario confirme 130 nouvelles infections, samedi. La province rapporte sa plus grande diminution du nombre de cas actifs depuis le début du mois.

L'Ontario passe sous la barre des 1500 cas actifs pour la première fois depuis le 7 mai, avec 267 nouvelles guérisons recensées samedi.

Les nouveaux cas sont concentrés à Toronto et dans les régions de Peel, York et Windsor-Essex avec respectivement 42, 26, 12 et 12 cas.

Des 34 bureaux de santé publique en Ontario, 18 ne rapportent aucun nouveau cas de la maladie.

Pour ce qui est du dépistage, un peu plus de 29 500 tests ont été effectués en 24 heures.

Dans les foyers de soins de longue durée, 42 éclosions sont encore actives. La province rapporte 14 éclosions en cours dans les maisons de retraite.

Santé publique Ontario confirme 8 nouvelles contaminations chez les résidents et 15 chez les travailleurs de la santé.

Les données compilées par CBC font état de 2752 décès depuis le début de la crise sanitaire.

Depuis le début de la pandémie, l'Ontario a confirmé un total de 36 594 cas de COVID-19.

Sur ce total, près de 89 % des Ontariens qui ont contracté le virus sont guéris.

Cette évolution encourageante pourrait permettre à l'Ontario de bientôt passer à la troisième étape du déconfinement.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, refuse de préciser une date, mais assure que les Ontariens peuvent s'attendre à des annonces la semaine prochaine.

Entre-temps, les réouvertures se poursuivent.

Le Musée royal de l'Ontario accueille de nouveau des visiteurs depuis samedi matin.Le port du couvre-visage y est obligatoire.

Le musée a également annoncé que les visites étaient limitées et que les visiteurs devraient acheter leurs billets en ligne, à une heure précise, avant de se rendre sur place.

Avec les informations de Rozenn Nicolle

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Santé publique