•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Mercier impose le port du masque dans les lieux publics intérieurs

Un masque en tissu fait maison.

Photo : iStock

Radio-Canada

Touchée par une éclosion de COVID-19, la Ville de Mercier, en Montérégie, a décidé d’imposer le port du masque dans tous les lieux publics intérieurs à partir du 15 juillet.

La mesure devrait être adoptée lors de la prochaine séance du conseil municipal, le 14 juillet, pour entrer en vigueur dès le lendemain.

Pour ceux qui se trouvent dans l’impossibilité de se procurer des masques, la mairesse de Mercier, Lise Michaud, a indiqué en entrevue à ICI RDI que la municipalité en livrerait aux gens qui en auraient besoin, s’il faut le faire.

Selon Mme Michaud, les détails du nouveau règlement sont toujours en cours d’élaboration. Il n’a par exemple pas encore été décidé si des amendes seraient imposées aux contrevenants, mais comme elle l’a souligné, de toute évidence, si on ne met pas d’amende, le pouvoir de dissuasion est moins grand.

En 10 jours, la Ville de Mercier a vu 38 nouveaux cas positifs à la COVID-19 sur son territoire, sur une population de 14 500 personnes. C’est pourquoi la Ville a décidé de prendre les choses en main.

On est convaincus que l’obligation du port du masque devrait être à plus grande échelle pour être optimale. Mais je comprends que ça ne doit pas être évident de le mettre mur à mur sur tout le territoire du Québec, affirme la mairesse.

Elle tient à préciser que le port du masque ne réglera pas la problématique situation sanitaire actuelle et que les gens doivent continuer à éviter les rassemblements, privés ou publics. Je pense qu’on doit prendre ce qui vient de nous arriver comme étant une leçon et se réajuster et être encore plus vigilant qu’on ne l’était dans le passé, dit-elle.

Près de 80 personnes ont été infectées par le coronavirus dans les dernières semaines en Montérégie, lors de deux fêtes tenues dans des résidences privées et aussi dans un bar du Quartier Dix30, à Brossard.

D’ailleurs, vendredi dernier, Ormstown et la ville voisine de Saint-Chrysostome, où s'est déroulée l'une des fêtes problématiques, ont déjà opté pour le port obligatoire du masque dans les espaces publics intérieurs. C’est aussi le cas de Montréal, où la mesure entrera en vigueur le 27 juillet, et de Côte-Saint-Luc.

Clinique de dépistage samedi

La clinique de dépistage mise en place mercredi dernier à Mercier est par ailleurs de retour samedi.

Mercredi, 600 personnes avaient été testées. Soixante-quinze autres doivent l’être samedi matin, avant l’ouverture de la clinique à 10 h 30 pour tous les citoyens de la Montérégie-Ouest.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique municipale

Politique