•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle région vinicole reconnue sur l’île de Vancouver

Une carte montre la Cowichan Valley.

La vallée de Cowichan est maintenant une région vinicole désignée en Colombie-Britannique.

Photo : British Columbia Wine Authority

Radio-Canada

La vallée de Cowichan, sur l’île de Vancouver, est reconnue comme une nouvelle région vinicole sous-géographique, a annoncé le ministère de l’Agriculture vendredi. Il s’agit d’une appellation contrôlée par la loi en Colombie-Britannique qui sert à aider les consommateurs à identifier l’origine exacte des vins de la province.

L’identifiant désigne grossièrement la zone entre le bassin versant de Cowichan, la côte est de l’Île entre Mill Bay et Maple Bay, et la partie ouest du lac Cowichan. La ville de Duncan se trouve au centre de la région, située au sud-est de l'île.

Une douzaine de producteurs vinicoles sont établis dans la vallée. Ils cultivent notamment du pinot noir, du pinot gris, et du vin champenois.

Des vignes de raisins bleus.

La vallée de Cowichan est maintenant une sous-région vinicole reconnue par la province (archives).

Photo : Radio-Canada

Un gage d’authenticité

Les régions vinicoles géographiques ou sous-géographiques garantissent que le vin acheté par un consommateur est composé à au moins 95 % de vin provenant de la région indiquée.

Pour le vigneron Bailey Williamson, du domaine Blue Grouse, cette reconnaissance est un gage d’authenticité important. C’est vérifiable que ces raisins viennent de la vallée de Cowichan avec cette étiquette.

Il y a neuf identifiants géographiques et cinq identifiants sous-géographiques (Nouvelle fenêtre) officiels en Colombie-Britannique.

La vallée de Cowichan est le premier identifiant sous-géographique reconnu hors de l’Okanagan.

Nous sommes là où était l’Okanagan il y a 20 ans, s’exclame M. Williamson. C’est excitant, tout le monde cherche le nouvel endroit à la mode selon lui, ce qui devrait apporter du tourisme.

Des propos auxquels fait écho Jill Nessel, directrice générale de Tourisme Cowichan. Les amateurs de vin peuvent maintenant ajouter la Cowichan comme un endroit à explorer, affirme-t-elle par communiqué.

Avec des informations de Karin Larsen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Bière et vin