•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Villa Whisperwood : deux séries de tests négatifs pour les résidents

Le foyer Whisperwood à Charlottetown vu de l'extérieur.

Le foyer Whisperwood de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

Radio-Canada

Après deux rondes de tests de dépistage, aucun cas de COVID-19 n'a été découvert parmi les résidents de la Villa Whisperwood, un établissement pour personnes âgées de Charlottetown où travaille une des personnes infectées par le coronavirus à l’Île-du-Prince-Édouard.

La médecin hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard, la Dre Heather Morrison, a confirmé que les tests de COVID-19 des résidents, du personnel et des visiteurs de l’établissement se sont tous révélés négatifs.

Je sais que tous les habitants de l'île, en particulier ceux qui ont des proches à Whisperwood, dormiront mieux et se sentiront soulagés d'apprendre que tous les résultats sont négatifs, a déclaré la Dre Morrison dans un communiqué, vendredi soir.

Au total, 129 résidents et 140 membres du personnel de la Villa Whisperwood, ainsi que toute personne ayant visité l'établissement le 30 juin, ont été testés deux fois en l'espace d'une semaine.

Il s'agit de la deuxième et dernière série de tests effectués dans l'établissement, tous les résultats de la première série étant également négatifs.

Les événements de la semaine dernière ont confirmé pourquoi nous devons rester vigilants et prudents face à la propagation de COVID-19, a dit Jason Lee, chef de la direction de l’Association des foyers de soins pour aînés de la province.

Soulagé, il ajoute être impatient de rétablir les repas de groupe et les activités à l’intérieur de l’établissement.

On ne remarque aucune preuve de transmission communautaire du virus à l'Île-du-Prince-Édouard et le risque de propagation reste faible, affirment les autorités de santé publique.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.