•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Port du masque obligatoire à Ottawa : les amendes pourraient atteindre 400 $

Deux hommes portant le masque avec des sacs d'épicerie en main.

Le port du masque est obligatoire dans les lieux publics intérieurs à Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Radio-Canada

Les agents municipaux de la Ville d’Ottawa pourraient avoir le pouvoir de remettre des amendes pouvant aller jusqu’à 400 $ aux personnes qui ne portent pas le masque dans les espaces publics intérieurs. La Ville indique ne pas avoir l’intention de réprimander.

Vendredi, les autorités de la Ville ont fourni plus de détails sur un projet de règlement visant à rendre le port du masque obligatoire dans le but de limiter la propagation de la COVID-19.

Nous ne patrouillerons pas pour remettre des amendes aux personnes qui ne portent pas le masque. Ce n’est pas notre approche, a indiqué le directeur général des services d’urgence et de protection de la Ville, Anthony Di Monte, lors d’une conférence de presse.

L’amende dont le prix pourrait se situer entre 200 $ et 400 $ ne serait imposée qu’aux personnes qui refuseraient à plusieurs reprises de porter le masque malgré les avertissements et l’éducation, a-t-il ajouté. C’est beaucoup moins que l’amende de 880 $ prévu par défaut en vertu de la législation d’urgence de l’Ontario, a souligné M. Di Monte.

Le maire, Jim Watson, a indiqué la semaine dernière que le règlement temporaire allait entrer en vigueur avant l’approbation du conseil municipal le 15 juillet.

Ce règlement est aligné et appuyé par une directive de la médecin en chef de Santé publique Ottawa (SPO), Dre Vera Etches, entrée en vigueur mardi.

OC Transpo a aussi exigé le port du masque à bord de ses autobus et de son train le mois dernier.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Une conformité vraiment encourageante, dit Etches

La Dre Vera Etches a dit avoir remarqué les affiches de SPO sur les devantures des magasins qui avertissent les clients du port du masque obligatoire. Aussi, de plus en plus de résidents semblent se conformer à cette nouvelle règle, selon elle.

C’est vraiment encourageant et je remercie toutes les personnes qui contribuent à garder [le taux de transmission de la COVID-19] bas dans notre communauté, a-t-elle affirmé.

La Dre Vera Etches parle devant un micro lors d'un point de presse.

La Dre Vera Etches, médecin en chef de SPO, a annoncé mardi que le port du masque était obligatoire dans les lieux publics fermés.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La médecin en chef et ses homologues des bureaux de santé voisins ont déclaré miser sur l’éducation des gens et sur le port du masque comme norme pour prévenir une seconde vague de la COVID-19 à l’automne, et pour permettre aux enfants de retourner à l’école en septembre.

Le conseiller Keith Egli, président du Conseil de santé de la Ville d’Ottawa, a affirmé qu’il s’agit également de l’approche de la Ville.

Le règlement va avoir une belle composante, mais j’espère franchement que nous n’aurons jamais à l’utiliser. Ce que nous avons vu dans les derniers jours avec notre entreprise et nos clients est encourageant et ça démontre que nous sommes sur la bonne voie, a ajouté le conseiller.

Avec les informations de Kate Porter de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Santé publique