•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pandémie a frappé durement les emplois dans l’Est-du-Québec

Un homme effectue de la soudure dans un atelier.

Les emplois se sont faits plus rares dans l'Est-du-Québec en raison de la pandémie de COVID-19 (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’impact de la pandémie de COVID-19 sur les emplois dans l’Est-du-Québec aura été très important selon les derniers indicateurs du marché du travail dévoilés vendredi par Statistique Canada.

En additionnant les données pour les mois d'avril, de mai et de juin, les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord sont celles où la crise sanitaire a eu les plus fortes répercussions jusqu'à maintenant.

L'agence fédérale compile ces statistiques sur trois mois dans les régions du pays où la population n'est pas assez dense pour obtenir un échantillon satisfaisant.

Au Bas-Saint-Laurent, le taux de chômage en moyenne mobile de trois mois en juin s'est chiffré à 12,6 %, explique l’économiste Dominique Dionne-Simard. C'est une augmentation de 7,4 points de pourcentage par rapport à juin l'année dernière.

Situation similaire sur la Côte-Nord où le taux de chômage a augmenté de 8,7 points de pourcentage pour grimper à 14,1 % pour la même période.

Du côté de la Gaspésie, le taux de chômage s’est maintenu à 14,5 %, c’est plutôt le total de population inactive qui a subi une augmentation importante.

On a donc un nombre grandissant de personnes qui disent vouloir du travail, mais qui n'ont pas cherché activement, explique M. Dionne-Simard qui ajoute que cette augmentation est trop importante pour n’être qu’une hausse du nombre de personnes retraitées.

L’économiste se veut toutefois optimiste puisque Statistique Canada a été en mesure d’observer une baisse du taux de chômage dans toutes les provinces canadiennes au mois de juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Emploi