•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Télétravail et piscine ne font pas bon ménage

La Société de sauvetage craint qu'une surveillance distraite en raison du télétravail ne mène à une hausse des noyades cet été.

Une bouée de sauvetage déposée en bordure d'une piscine creusée.

Le télétravail et la surveillance d'une piscine ne font pas bon ménage, selon la Société de sauvetage.

Photo : iStock / Theerawat Payakyut

Près d'un parent québécois sur deux a l'intention de travailler de la maison tout en surveillant la piscine familiale, selon un récent sondage. Un mauvais mélange, selon la Société de sauvetage, qui lance un appel à la vigilance.

Le coup de sonde de la firme d'assurance Allstate Canada, en collaboration avec la Société de sauvetage et le forum Angus Reid, conclut que la moitié des parents propriétaires d'une piscine vont travailler de la maison durant la saison estivale. Quelque 500 Canadiens ont été interrogés.

Parmi les 200 ménages québécois sondés, 43 % ont dit avoir l'intention de faire du télétravail tout en assurant une surveillance des enfants de moins de 18 ans autour de la piscine. Nous, on trouve que ça ne fait pas une bonne combinaison, bien au contraire, s'inquiète Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage.

Raynald Hawkins, en studio.

Raynald Hawkins, le directeur général Société de sauvetage

Photo : Radio-Canada / Érik Chouinard

Ce dernier sourcille également lorsqu'il constate, toujours selon ce sondage, qu'un répondant sur 10 a l'intention de laisser les enfants sans surveillance. Il rappelle que, selon le rapport 2019 de la Société de sauvetage, 9 noyades d'enfants sur 10, au Québec, se sont produites sous surveillance distraite ou absente.

Le temps d'un courriel

M. Hawkins estime que le temps de rédiger un simple courriel peut suffire pour créer un drame. Il invite les parents à ranger leur téléphone cellulaire ou leur ordinateur portable lorsqu'ils surveillent la piscine.

Dois-je rappeler à tout le monde que la noyade chez les enfants est un phénomène silencieux qui se produit en à peine 20 à 60 secondes.

Raynald Hawkins, directeur général, Société de sauvetage

La Société de sauvetage recommande fortement de séparer les deux activités. Elle propose de déterminer un horaire de baignade fixe durant lequel le parent est dédié à 100 % à la surveillance du plan d'eau. La plupart des noyades sont évitables, rappelle M. Hawkins, qui implore les familles à se doter de consignes de sécurité claires.

Les plans d'eau doivent être hors de portée des enfants lorsqu'ils ne sont pas utilisés, insiste-t-il. Dans les grands rassemblements familiaux, il invite les adultes à désigner un ou des surveillants. M. Hawkins ajoute qu'il est possible d'engager un sauveteur pour assurer la sécurité des lieux.

Conseils de sécurité

  • Désignez un surveillant responsable, à l'image d'un conducteur désigné en voiture
  • Prenez une pause du travail lorsque vous surveillez la piscine
  • Restreignez l’accès à l’eau lorsque la piscine n’est pas utilisée

Les répondants au sondage ont été questionnés entre le 10 et le 15 juin. Il s'agit de parents membres du forum Angus Reid et des réseaux partenaires.

Dur début d'été

Le sondage survient à une semaine de la Semaine de la prévention de la noyade, qui doit s'amorcer le 19 juillet. Il arrive également au moment où le bilan est particulièrement inquiétant en ce début d'été.

La Société de sauvetage dénombrait déjà 44 décès sur l'eau au Québec cette fin de semaine, comparativement à 32 à pareille date l'an dernier. Pour le seul mois de juin, 22 noyades ont été fatales en 2020, comparativement à 11 en 2019.

Il a fait beau et chaud en juin. Nécessairement, il y avait plus de gens sur l'eau ou dans l'eau, analyse Raynald Hawkins.

L'autre réalité, dit-il, concerne les restrictions de voyage et le fait que plus de Québécois demeureront dans la province. La loi de la mathématique veut donc que les probabilités de noyade soient plus grandes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Prévention et sécurité

Société