•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une aide accrue pour les dépannages alimentaires du Kamouraska et du Témiscouata

Des plats à emporter.

Des restaurateurs fourniront des repas pour les plus démunis, grâce au soutien de la communauté. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les citoyens du Bas-Saint-Laurent ont fait preuve de générosité au cours des dernières semaines en marge de deux campagnes de financement visant à soutenir les personnes plus durement touchées par la crise ainsi que plusieurs restaurateurs de la région.

Une somme de 55 070 dollars a notamment été amassée dans le cadre de l’initiative Le Kamouraska se serre les coudes, pour permettre à des restaurateurs de la région de concocter des plats destinés aux gens dans le besoin.

La contribution de 110 donateurs a permis d’amasser 30 070 dollars, alors que l'objectif était de 25 000 dollars. Face à ce succès, le Mouvement Desjardins a ajouté 25 000 dollars à la cagnotte.

La directrice générale de Promotion Kamouraska, Pascale Dumont-Bédard, explique que la demande de dépannage alimentaire a augmenté dans le secteur au cours des dernières semaines.

Avec Moisson Kamouraska, on travaille en étroite collaboration sur ce projet-là et on a réalisé que les demandes avaient vraiment augmenté à cause de la pandémie qui est encore présente. 

C’est 115 paniers, soit une augmentation de 40 % de demandes de plus qu’ils ont à gérer chaque semaine, donc notre projet permet de toucher 227 familles et 165 enfants.

Pascale Dumont-Bédard, directrice générale de Promotion Kamouraska
Un bénévole de Moisson Kamouraska fait une boîte de denrées.

Moisson Kamouraska doit répondre à un nombre accru de demandes d'aide alimentaire. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Les six restaurateurs participants comptent fournir environ 400 portions par semaine, pour une durée d’environ 12 semaines, précise Mme Dumont-Bédard.

Par ailleurs, la MRC de Témiscouata avait elle aussi organisé une campagne de financement du même genre, appelée Au Témiscouata, du resto au frigo.

Un peu plus de 34 000 dollars ont été amassés pour celle-ci et dans ce cas aussi, le Mouvement Desjardins a ajouté 25 000 dollars, pour un total de près de 60 000 dollars.

Ça va nous permettre d’offrir plus de repas aux plus démunis et de faire en sorte que les restaurateurs participants fassent un genre de relance de leur entreprise et après la pandémie, il fallait vraiment penser à des moyens de solliciter la participation des gens et aussi de réactiver un peu l’économie chez nous, indique Guylaine Sirois, préfète de la MRC de Témiscouata.

Des légumes sur un comptoir avec une planche et un couteau.

Le dépannage alimentaire se trouvera bonifié dans le Témiscouata et le Kamouraska, grâce à l'aide des restaurateurs. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Pérouma

Ces repas seront remis aux cuisines collectives de la région et à l’organisme L’Autre-Toit du KRTB, qui sont en contact avec les citoyens qui ont besoin d’un dépannage alimentaire.

D’après les informations de Jérôme Lévesque-Boucher

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Engagement communautaire